8 Français sur 10 prêts à boycotter les marques non-conformes au RGPD

Publié par le - mis à jour à
8 Français sur 10 prêts à boycotter les marques non-conformes au RGPD

Le non-respect des principes du règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) pourrait rapidement se retourner contre les marques, selon un sondage OpinionWay pour Havas. Boycott des citoyens, ou action en justice, sont à anticiper.

  • Imprimer

Le RGPD entre en vigueur le 25 mai 2018 et l'heure n'est plus aux hésitations. 8 Français sur 10 se déclarent prêts à boycotter les entreprises qui ne respectent pas le règlement général sur la protection des données personnelles, selon un sondage OpinionWay pour Havas mené dans le courant du mois de mai - et révélée à l'occasion d'une conférence organisée par le cabinet d'avocats Baker McKenzie et l'agence Havas*, le 14 mai 2018. Le RGPD offre aux citoyens de nouveaux moyens juridiques pour renforcer le contrôle sur leurs données à l'instar du droit à la portabilité ou des actions de groupe et ceux-ci comptent bien les utiliser : une majorité d'entre eux (55 % des personnes interrogées) se déclarent même prêts à attaquer en justice une entreprise ou un service qui ne respecte pas le RGPD et porte atteinte à leur vie privée.

Autres données mises en avant dans l'étude et qui attestent d'une préoccupation croissante des Français s'agissant de la gestion de leurs données personnelles : 7 Français sur 10 sont de plus en plus préoccupés par l'utilisation de leurs données par les entreprises et les services en ligne, ainsi que par les risques que cela fait peser sur leur vie privée et 45 % des Français sont prêts à payer plus cher pour une marque, une entreprise ou un service qui fera preuve d'éthique en matière de gestion des données personnelles même s'il existe des services gratuits. 54 % des millennials (les moins de 35 ans) sont également d'accord pour payer davantage. Enfin, 57 % des Français font attention, avant de choisir un produit, aux pratiques en matière de données personnelles de la marque, de l'entreprise ou du fournisseur de service.

*Le cabinet Baker McKenzie et l'agence Havas annoncent leur association pour aider les marques à protéger leur réputation et à transformer le RGPD en opportunité.

Méthodologie : l'étude d'OpinionWay a été réalisée auprès d'un échantillon de 1 014 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, en ligne. L'échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence.

Pour aller plus loin : RGPD, les conseils de ceux qui sont prêts


Journaliste pour Emarketing.fr, Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr et Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Les idées expérience client (14-18 mai)
Data room
Les idées expérience client (14-18 mai)

Les idées expérience client (14-18 mai)

Par La rédaction

La rédaction a sélectionné pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: 60% des membres Prime ne pensent pas renouveler [...]

Retail : les clients exigent plus de sécurité de leurs données
Data room
Retail : les clients exigent plus de sécurité de leurs données
putilov_denis - Fotolia

Retail : les clients exigent plus de sécurité de leurs données

Par Dalila Bouaziz

Les consommateurs sont prêts à dépenser plus sur les boutiques en ligne des enseignes ayant adopté de solides mesures de cybersécurité et de [...]