Mon compte Devenir membre Newsletters

Data Base Factory reprend un centre interne en Angleterre

Publié le par

L'outsourceur vient de racheter le centre interne de The Performing Right Society for Music, l'équivalent de la SACEM outre-Manche. L'outsourceur avait déjà réalisé ce type d'opération avec Yves Rocher en 2009.

Data Base Factory reprend un centre interne en Angleterre

Pour la seconde fois, Data Base Factory procède au rachat d'un centre interne de l'un de ses clients. En décembre 2013, The Performing Right Society For Music (l'équivalent de la SACEM en France) lui a cédé son centre de contact situé à Peterborough au nord de Londres. L'outsourceur reprend le personnel (80 collaborateurs) et les prestations.

"C'est une opération assez rare dans l'univers des centres de contact en France. D'habitude, les outsourceurs se contentent de proposer des prestations externalisées. C'est la seconde fois chez Data Base Factory que nous réalisons une acquisition de ce genre. Nous avions déjà racheté deux centres de contact - 300 collaborateurs - du groupe Yves Rocher en 2009", note Marc Labarre, directeur général de Data Base Factory.

L'outsourceur a signé un contrat de cinq ans l'engageant à améliorer les performances quali-quanti du centre, optimiser la productivité et renouveler les systèmes informatiques. Sur ce dernier objectif, Data Base Factory a mutualisé les outils technologiques de son premier centre à Southampton (200 collaborateurs pour une dizaine de clients) avec le centre de Peterborough.

"En France, 70% des centres sont encore internalisés. Il y a donc un fort potentiel de cessions de centres internes. Ces opérations devraient se multiplier à l'avenir, car gérer un centre interne est un trop gros challenge pour certaines entreprises. Celles qui n'atteignent pas la taille critique, se retrouvent face à de trop gros enjeux : technologie, management, évolution des canaux, etc.", souligne Marc Labarre.

Data Base Factory, qui a vécu une relative stabilité en 2013 (45 millions d'euros), projette de s'installer au Benelux. Au cours du premier trimestre 2014, l'outsourceur prévoit une implantation en Belgique et au Pays-Bas afin de répondre aux demandes de ses clients actuels (dans le secteur de l'e-commerce notamment) et aux appels d'offre qui requièrent des prestations pour des clients européens.