Mon compte Devenir membre Newsletters

Le Louvre place le visiteur au coeur des collections

Publié le par

Le Louvre a profondément rénové sa politique d'accueil des visiteurs. Les espaces restructurés, inaugurés en juillet, ainsi que les nouveaux services s'inscrivent dans un projet global qui va se poursuivre en 2017.

Le Louvre place le visiteur au coeur des collections

Avec 9 millions de visiteurs les bonnes années, le Louvre est, de loin, le musée le plus fréquenté de France, et l'un des plus courus au monde. Mais la pyramide, porte d'entrée du musée et carrefour d'orientation des visiteurs, n'avait pas été conçue, il y a 25 ans, pour accueillir de tels flux. D'où le lancement d'un projet de réaménagement baptisé "Pyramide", un important chantier de deux ans, livré en juillet 2016 sans fermeture du musée, qui a concouru à "rendre le Louvre plus généreux, plus lisible et plus accueillant", comme l'explique Alban Lionnet, directeur qualité et audit interne du Louvre. "Le visiteur a été placé au coeur des préoccupations pour mieux transmettre un patrimoine et des collections qui appartiennent à tout le monde, précise Alban Lionnet. Il fallait améliorer la qualité d'accueil sur le site et à distance, mais aussi les conditions de travail des personnels sous pyramide. Des efforts de formation sont réalisés sur l'aspect médiation, dans les salles avec les agents de surveillance mais aussi lors des périodes de forte fréquentation."

Mieux organiser les flux

Les contrôles à l'entrée de la pyramide ont été doublés et prévoient désormais deux types d'accès. Les visiteurs ayant préacheté leur billet sur le site ou l'application du musée sont désormais prioritaires par rapport à ceux qui n'ont pas de billets. Désormais, l'e-billet, mis en service en novembre 2015, leur garantit l'entrée sur un créneau d'une demi-heure... "Et, dans les faits, ces visiteurs entrent dans le quart d'heure qui suit leur arrivée", constate Alban Lionnet. Le musée devrait avoir vendu entre 450 000 et 500 000 e-billets à fin 2016.

À l'intérieur du musée, les guichets et dix distributeurs de billets ont été regroupés dans un espace avec une acoustique garantissant une meilleure qualité de communication entre caissiers et visiteurs. Peu visible en cas de forte affluence, la banque circulaire d'information s'est effacée au profit de deux comptoirs intégrés dans de grands piliers, plus facilement identifiables et mieux protégés du bruit. Des parois absorbantes réduisent les nuisances acoustiques et thermiques en provenance du hall, ce qui améliore les conditions de travail de la dizaine d'agents qui renseignent les visiteurs en plusieurs langues. Depuis mi-2015, l'espace bagagerie et vestiaire a été redéployé sur une zone unique avec 1700 casiers proposés en accès libre aux visiteurs.

8,15 M de visiteurs en 2015 (80 % étrangers et 20 % français)

Visites "bienvenue" et accueil privilège

La signalétique sous pyramide a été repensée. Au centre du hall, un dispositif de projection vidéo permet aux visiteurs de visualiser leur cheminement au sein des différents espaces du musée. À l'entrée de chaque aile, une grande bannière reproduit un espace emblématique et trois bannières présentent des détails d'oeuvres célèbres des collections permanentes. Un bureau d'assistance et d'accueil "privilège" a été créé pour aider la circulation des visiteurs en difficulté.

Depuis l'été 2016, le musée propose des visites "bienvenue", accessibles sans réservation, avec plusieurs départs dans la journée. La rénovation du Pavillon de l'Horloge donne de nouvelles clés d'explication sur le Louvre et de ses collections. La Petite Galerie, inaugurée en 2015, s'inscrit dans le développement des espaces de compréhension. Ses expositions annuelles autour d'une thématique s'adressent à un public scolaire mais, plus largement, aux visiteurs éloignés du milieu culturel et qui ont besoin de davantage d'orientation.


Les technologies numériques ne pouvaient être absentes de cette refondation de l'expérience visiteur, qui débute avant la visite et se prolonge au-delà de la sortie du musée.

Une nouvelle application

Musée du Louvre

Musée du Louvre

Avec l'application mobile "Louvre: ma visite", disponible sur iOS et Android depuis le 5 juillet, les visiteurs peuvent préparer leur visite en fonction du temps disponible et du parcours souhaité au sein des collections, se renseigner sur les conditions d'accessibilité et les services disponibles dans le musée, acheter leur billet en ligne... Un système de géolocalisation facilite la circulation au sein des collections, grâce au déploiement de bornes wi-fi. Les 60 000 m² du Louvre ont été modélisés en 3D pour une meilleure appréhension des espaces. Des briques payantes vont continuer à être déployées. Elles incluent d'ores et déjà tout l'audioguide (4,99 €) et la présentation des 100 oeuvres majeures des collections, présentées et commentées en sept langues par des spécialistes du musée.

Le mois de décembre verra l'ouverture des espaces commerciaux, concentrés de part et d'autre de l'allée du Grand Louvre. Le chantier se poursuivra en 2017 autour de l'espace dédié aux visiteurs individuels et aux groupes participant à une activité du musée, mais aussi par la poursuite du renouvellement de la signalétique des oeuvres.