Mon compte Devenir membre Newsletters

Gémo lance un chatbot sur Messenger

Publié le par

Afin d'améliorer l'expérience client, Gémo propose depuis le 23 juin dernier et pendant deux mois, un nouveau chatbot disponible uniquement sur Messenger. Un service qui permet aux clients de bénéficier de recommandations personnalisées et de conseils morphologiques en ligne.

Gémo lance un chatbot sur Messenger

Baptisé Lookbot by Gémo, ce nouvel assistant conversationnel, mis en ligne le 23 juin dernier, a été développé dans le but de faciliter l'expérience utilisateur. Le principe est simple : en répondant à quelques questions autour de la thématique "ma valise de vacances", les clients bénéficient d'une recommandation personnalisée et d'une sélection de 4 à 5 produits adaptés que les clients retrouvent directement sur le site. "Nous souhaitons proposer un parcours omnicanal et sans couture à nos clients et leur apporter toujours plus de conseils. Pour cela, le digital est pensé comme un facilitateur de l'expérience shopping", souligne Christophe Danion, directeur marketing de l'enseigne.

Les internautes peuvent également donner des précisions sur leur morphologie pour bénéficier d'une sélection encore plus ciblée. Une manière ludique de faire du shopping à l'approche de l'été et la possibilité de séduire de nouveaux clients parmi la jeune génération adepte des nouvelles technologies.

Un partenariat avec Clickndress

Développé en partenariat avec le site web de recommandations Clickndress, l'assistant virtuel vient renforcer l'offre shopping personnalisée du site e-commerce Gémo. Elle permet également de fluidifier le parcours client en mode omnicanal, d'améliorer l'expérience d'achat et d'optimiser la connaissance client.

Gémo avait également lancé un chatbot sur son site web le 24 avril dernier. Sept mini-jeux étaient proposés aux internautes et un tirage au sort permettait de récompenser les clients avec à la clé trois séjours et une vingtaine de bons d'achat. Ce premier chatbot avait généré 1 600 participations en deux semaines.