Mon compte Devenir membre Newsletters

Les Français s'intéressent aux services connectés d'assistance et d'assurance

Publié le par

Une étude réalisée par Harris Interactive souligne l'intérêt des Français pour les services connectés et notamment ceux dédiés à l'assistance en cas d'incident de la route ou domestique.

Les Français s'intéressent aux services connectés d'assistance et d'assurance

Au-delà de l'attrait des Français pour les objets connectés, Harris Interactive a interrogé ces derniers sur les services qui en découlent. Et il semblerait qu'ils y trouvent un intérêt : près de la moitié en moyenne se déclarent intéressés par les services connectés (les notes d'intérêt allant de 31% à 61%). Sur une liste de services sélectionnés* par Harris Interactive dans le domaine de l'assistance, l'assurance et la protection, les plus plébiscités par les personnes interrogées sont ceux qui ont un lien avec l'assistance en cas d'incident.

Ainsi, 60% se disent intéressés par un service connecté permettant d'envoyer une assistance ou des secours sur le lieu d'un accident de véhicule, et 58% montrent un intérêt pour un service en cas d'incident au domicile (appel informant l'individu du problème détecté - fuites d'eau, pannes électriques ou départ d'incendie - ainsi qu'un appel aux services d'assistance ou de secours de leur choix). Les services connectés dédiés à l'assistance aux personnes - déclenchement d'une assistance en cas d'incident survenu sur une personne malade, ayant des faiblesses physiques ou en situation de dépendance - représentent également un intérêt pour 57%.

En dehors de la notion d'assistance, les consommateurs s'intéressent également aux services connectés permettant de suivre et de maîtriser les consommations d'énergies de leur domicile (61%). Les services de géolocalisation obtiennent également les faveurs des Français (57% pour les véhicules, 52% pour les objets de valeur et 44% pour les personnes).

Dernier domaine pour lequel les services issus des objets connectés présentent un intérêt : la santé. Ainsi, 39% trouvent intéressant d'utiliser une aide au diagnostic médical et 31% de suivre les conseils de prévention des risques et de santé personnalisés via les services connectés.

Malgré le fort intérêt manifesté par les Français pour ces services connectés, tous ne sont pas pour autant prêts à payer pour en bénéficier. Ainsi, ceux pour lesquels la majorité serait prête à payer, sont les services connectés " d'assistance " : entre 12 et 22% de Français acceptent de payer pour les services connectés d'assistance aux personnes à risque, en cas d'intrusion ou d'incident au domicile et en cas d'accident avec le véhicule

En revanche, en dehors de ces services d'assistance, très peu se déclarent prêts à payer pour les autres services, en dépit de leur intérêt.

* Liste des services sélectionnés et proposés au panel :

  • Assistance en cas d'incident au domicile
  • Appel d'urgence en cas d'intrusion
  • Premier bilan de dommages du domicile en visioconférence
  • Maitrise et suivi des consommations d'énergie
  • Vérification et verrouillage à distance du domicile
  • Géolocalisation d'objets de valeurs
  • Ajustement personnalisé du tarif de l'assurance habitation
  • Géolocalisation du véhicule
  • Assistance en cas de panne du véhicule
  • Assistance en cas d'accident avec le véhicule
  • Aide à la conduite par déclenchement d'alerte
  • Premier bilan de dommages du véhicule en visioconférence
  • Bonus selon l'utilisation du véhicule
  • Bonus selon le comportement de conduite
  • Géolocalisation de personnes
  • Assistance aux personnes à risque
  • Aide au diagnostic médical via des mesures physiologiques régulières
  • Conseils et prévention grâce à la mesure de données personnelles
  • Bonus selon les efforts de prévention

Méthodologie :

Enquête réalisée auprès de 1 000 Français de 15 ans et + interrogés en ligne (CAWI) sur le panel Harris Interactive. Leur représentativité a été assurée par une interrogation selon la méthode des quotas sur les critères de sexe, d'âge, de CSP et de région. Étude menée du 15 au 22 octobre 2014.