Mon compte Devenir membre Newsletters

Vivastreet forme ses futurs managers

Publié le par

L'évolution de managé à manager n'est pas toujours facile. Vivastreet a pris les devants : les managers de demain sont repérés très tôt et formés afin de développer des compétences managériales avant même d'être promus.

Vivastreet forme ses futurs managers

Ce n'est pas parce que l'on est un bon conseiller client que l'on saura animer une équipe de conseillers clients. Or, dans la plupart des organisations, les meilleurs opérationnels sont appelés, un beau jour, à prendre des fonctions d'encadrement. Un parcours qui peut être semé d'embûches, et que l'entreprise doit accompagner à l'aide de formations spécifiques. Comment motiver ses équipes ? Comment responsabiliser ses collaborateurs ? Comment communiquer efficacement ? Autant de compétences qui s'acquièrent, certes, par l'expérience, mais aussi et surtout par la pédagogie.

Partant de ce constat, Vivastreet, site de petites annonces, a lancé un programme RH à destination de ses jeunes collaborateurs. Baptisé "Rising Stars", il permet à l'entreprise d'identifier, en son sein, des "étoiles montantes", futurs managers. "Nous restons une entreprise à taille humaine (85 salariés, NDLR), ce qui nous permet d'adopter une approche personnalisée", souligne Cédric Brochier, directeur général France de Vivastreet, qui a institué des rituels RH concourant à créer une proximité vis-à-vis des collaborateurs. Le process comprend une entretien avec le département RH au milieu et à la fin de la période d'essai de chaque nouvelle recrue. De plus, chaque collaborateur bénéficie d'un retour trimestriel sur son travail. Tout cela permet à la PME de bien connaître ses coéquipiers, et de repérer à coup sûr les plus prometteurs d'entre eux.

Cas pratiques et feuille d'engagement

D'une durée de deux ans, le programme associe la théorie à la pratique, à travers des études de cas mais aussi des mises en situation. Mis en place en 2015, il a bénéficié à 16 talents, rejoints cette année par 8 jeunes recrues. Parmi ces jeunes, se trouvent 4 responsables du service client de Vivastreet et la responsable du service client d'EasyRoommate, autre filiale du groupe W3, auquel appartient Vivastreet. Alexia D., 26 ans, a participé au programme et s'en déclare satisfaite : "Cela m'a permis d'acquérir une bonne partie des aptitudes indispensables au manager : nous avons abordé des sujets comme la motivation au sein de son équipe ou la gestion d'une situation difficile. Je constate une meilleure communication et façon de travailler avec mon équipe." En février 2015, deux ans après son entrée chez Vivastreet, la jeune femme a été promue au poste de " Team Leader " au sein du service de relation clients.

Les formations abordent quatre thématiques majeures du management : travailler la motivation de ses équipes, bien communiquer et surtout réaliser de bons feedbacks sur le travail de ses collaborateurs, acquérir des compétences managériales et enfin comprendre la notion de leadership. "Nous demandons aussi aux "apprenants" de rédiger une "feuille d'engagement" dans laquelle ils vont nous parler de la façon dont ils comptent mettre en oeuvre leurs acquis pédagogiques : que vont-ils commencer à mettre en oeuvre ? que vont-ils arrêter de faire ? que vont-ils pratiquer plus souvent ?" , ajoute Cédric Brochier, directeur général France de Vivastreet.

Cohésion d'équipe et moins de turnover

Les bénéfices de ce programme se font déjà ressentir. Au-delà des effets de cet effort pédagogique sur la valorisation et la motivation des "rising stars", Vivastreet y voit un véritable outil au service de la gestion des carrières et de l'image employeur. Faisant face jusqu'à présent à un fort turnover, l'entreprise accuse moins de départs. "Il n'y a plus d'échecs de parcours", ajoute Cédric Brochier. Le directeur général France de Vivastreet y perçoit également un bénéfice en termes de cohésion d'équipe. "Le programme réunit des collaborateurs de départements différents, qui apprennent donc à se connaître" , constate Cédric Brochier. Cette année, les 24 bénéficiaires du programme vont aborder 4 nouvelles problématiques. Des collaborateurs sélectionnés pour leur engagement, leur motivation, leurs compétences et leur envie d'évoluer.