Mon compte Devenir membre Newsletters

Made.com lance son showroom participatif

Publié le par

Après une expérience réussie en Angleterre, made.com lance en France son propre réseau social, Unboxed. Il s'agit d'une plateforme de consommation participative, regroupant clients et futurs clients de made.com.

Made.com lance son showroom participatif

Avis aux amateurs de décoration d'intérieur : Made.com importe d'Angleterre son propre réseau social, Unboxed. Déjà bien établie au Royaume-Uni depuis 2014, la plateforme arrive enfin en France, et aspire à rassembler tous les férus de décoration d'intérieur. Un objectif, pour l'enseigne de mobilier online : accompagner les consommateurs et prospects dans leur décision d'achat, de la façon la plus innovante qui soit.

Un réseau social géolocalisé

Les internautes, inscrits sur Unboxed, peuvent désormais entrer en relation avec les clients de made.com, géolocalisés autour de leur propre domicile. Les passionnés de décoration peuvent désormais s'inviter sans aucun complexe chez leurs voisins, afin d'y puiser quelques idées de décoration pour leur intérieur.

Les consommateurs, désormais appelés "consom'acteurs", sont invités à poster des photos de leur intérieur sur Unboxed, offrant ainsi aux internautes une source d'idées de décoration riche et régulièrement renouvelée. Made.com contextualise ainsi ses produits, sans avoir besoin d'investir dans des séances photos trop onéreuses. Un véritable showroom social, donc, qui ravit les internautes en panne d'inspiration, en matière de décoration d'intérieur.

Unboxed rassure les clients de made.com

C'est par cette initiative que made.com souhaite également rassurer ses clients. Acheter un meuble sur Internet, c'est prendre le risque de ne pas l'aimer, une fois devant soi. Pour Jean-Gilles et Patricia, propriétaires de chambres d'hôtes dans l'Hérault, il s'agit d'une idée "particulièrement rassurante pour des produits achetés en ligne, surtout lorsqu'il s'agit de grosses pièces. On a toute la facilité de l'achat en ligne, avec en prime l'aide d'un acheteur désintéressé, pas d'un vendeur de magasin", expliquent-ils.

Selon un sondage réalisé par made.com lors du lancement de la plateforme en Angleterre, 1 britannique sur 10 avoue avoir visité une maison sans avoir eu l'intention de l'acheter, mais seulement dans le but d'y puiser de nouvelles idées de décoration. Une personne sur 20 admet également avoir déjà usé de jumelles ou d'un appareil photo pour pouvoir observer l'intérieur de ses voisins. Enfin, 45% des sondés se déclarent favorables à l'accueil d'une personne qui souhaiterait avoir un aperçu de son mobilier.