Mon compte Devenir membre Newsletters

Camif fait sa BA pour le Black Friday

Publié le par

"Nous ne vendons rien, vous n'achetez rien. #OnDonneTout." C'est par cette phrase que les clients de Camif.fr seront accueillis sur son site le 24 novembre prochain. L'enseigne prendra le contrepied de cette journée de surconsommation et proposera des alternatives pour acheter moins et mieux.

Camif fait sa BA pour le Black Friday

"Le dernier vendredi de novembre, la majorité des commerces (physiques et digitaux) de l'Hexagone succombera à la tentation de participer au Black Friday. Cette grande braderie annuelle, tout droit importée des États-Unis, servira, cette année encore, d'excuse à une orgie de promotions... Mais, surtout, elle sera une nouvelle illustration d'une surconsommation absurde, qui accélère l'épuisement des ressources de notre planète en appauvrissant des consommateurs déjà gavés de produits superflus, fabriqués à l'autre bout de la planète par des travailleurs trop souvent exploités. Fermer son site le jour du Black Friday, où la plupart des commerces battent des records de ventes, est un geste d'engagement." C'est par ces mots que l'enseigne Camif justifie son refus d'ouvrir son site marchands camif.fr le 24 novembre.

À la place, l'entreprise propose d'offrir une pause à la planète. Le jour du Black Friday, les internautes qui se rendront sur Camif.fr et sur les réseaux sociaux via le hashtag #OnDonneTout, pourront suivre les démarches engagées par les collaborateurs du distributeur en faveur d'une consommation responsable. L'entreprise s'engage à donner du temps, des objets et meubles d'occasion à des associations offrant des alternatives à la surconsommation.

La tendance est à l'anti-Black Friday

Camif espère ainsi promouvoir une économie circulaire, plus inclusive et locale, autour de la règle des 5R :

- refuser d'entrer dans la spirale de la surconsommation et d'acheter des produits superflus, qui ont fait trois fois le tour de la terre;

- réduire sa consommation en privilégiant des produits de qualité, durables, fabriqués localement, notamment avec les associations Zero Waste France et La Maison du Zéro Déchet;

- réutiliser avec Emmaüs Défi, qui lutte contre la grande exclusion par le travail;

- réparer avec Envie, qui est spécialisé dans la collecte, la réparation et le recyclage d'appareils électriques et électroniques et engagé pour l'insertion par l'activité économique;

- recycler avec La Matière, acteur de l'économie circulaire et du design éco-conçu, qui travaille le bois ou les matières destinées à être jetées, afin de donner naissance à des produits design en petites séries ou à la demande.

Sur les réseaux sociaux, les internautes seront encouragés à suivre et à partager les journées découvertes organisées par Camif.fr dans ces quatre associations, mais aussi à s'emparer à leur tour du hashtag #OnDonneTout, afin de mener des actions solidaires.

S'inscrire dans un mouvement mondial responsable

À partir du 25 novembre, Camif.fr rouvrira ses portes et lancera une plateforme collaborative baptisée "La Place", dédiée à la réparation, au réemploi et au recyclage.

Plusieurs entreprises ont entrepris, ces dernières années d'utiliser le Black Friday comme un contre-exemple d''ne consommation dénoncée comme excessive. Ainsi, Patagonia a reversé lors du Black Friday 2016 l'ensemble de ses bénéfices à des associations, tandis que l'enseigne d'outdoor REI a décidé en 2015 de fermer les portes de son site et de ses magasins pour inciter employés et clients à pratiquer des activités sportives au lieu de passer la journée à faire du shopping.