Mon compte Devenir membre Newsletters

b2s poursuit son offensive

Publié le par

En reprenant Elucydée, l'outsourcer vient de réaliser sa deuxième opération de croissance de l'année, doublée d'un contrat de services.


On ne saura pas combien Maxime Didier, le président de b2s, a dû débourser pour racheter Elucydée, la filiale du groupe Mondial Assistance, spécialisée dans les centres d'appels. « La donnée est confidentielle, explique l'intéressé, qui se félicite avec cette acquisition de faire rentrer dans son giron une entreprise disposant « d'un savoir faire marqué dans le domaine de l'information juridique, un marché porteur qui nécessite des prestations à très forte valeur ajoutée ». D'un point de vue organisationnel, Elucydée emploie 183 personnes sur deux sites, Bagnolet et Le Creusot, et a réalisé 6,5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2003. Cette annonce procède du mouvement général de concentration que connaît le marché des centres d'appels en recherche de taille critique et de gisements de rentabilité. « Sur le marché français, il va rester deux ou trois grands acteurs à terme et les entreprises de taille moyenne entre 5 et 50 ME de chiffre d'affaires risquent de souffrir », estime Maxime Didier.

Partenariat avec Mondial Assistance


Quant à b2s, l'entreprise a crû au rythme des rachats : celui de Ceritex, une filiale du Groupe Hays, en 2003. Et, depuis le début de l'année, les actions en faveur d'une croissance externe n'ont pas manqué avec le lancement de b2s Maroc, suivi de la reprise du site de Vitalicom à Rennes en avril (CA n°51 p.26) et donc d'Elucydée en juillet. Avec un chiffre d'affaires annuel avoisinant 100 ME, b2s entend ainsi conforter sa position et poursuivre un rythme soutenu de croissance. Parallèlement à ce rachat, b2s annonce la signature d'un partenariat commercial avec le groupe Mondial Assistance jusqu'à 2007. « Mondial Assistance a une forte expérience pour gérer un petit nombre d'appels très critiques et b2s dispose de l'expertise pour gérer un grand nombre d'appels d'un caractère peu critique », remarque Maxime Dider. Qu'adviendra t-il de ce mariage ? Si le contenu du partenariat n'est pas encore dévoilé, le patron de b2s parle néanmoins « du développement d'une offre singulière et innovante en matière de gestion de crise ». Des annonces plus concrètes devraient intervenir dans le courant du mois de septembre.

Mot clés : appel |

Martine Fuxa