Mon compte Devenir membre Newsletters

Webhelp s'offre Eos Contact Center

Publié le par

L'outsourceur renforce, grâce à ce rapprochement, ses activités hexagonales et se dote d'une expertise du secteur public.

En rachetant Eos Contact Center, Web- help opère un premier mouvement de croissance externe. Cette acquisition intervient alors même que l'outsourceur est «stable, solide et suffisamment bien staffé pour disposer d'un management en mesure de conduire une intégration», estime Olivier Duha, coprésident de Webhelp. Avant Eos, le prestataire avait déjà regardé un certain nombre de dossiers sans jamais formuler d'engagements. Cette fois, il semble surtout apprécier la complémentarité des deux entreprises. «Nous avons des profils de clients différents. Eos travaillait avec les services publics et para- publics où nous n'étions pas encore présents», ajoute Olivier Duha.

Les quelque 300 collaborateurs devraient rester en place sur les quatre sites (Gray en Haute-Saône, Fontenay-le-Comte en Vendée, Saint-Avold en Moselle et Montceau- les-Mines en Saône-et-Loire). Et, pour l'instant, la marque Eos va être conservée. «Le rapprochement entre les deux entités a été rendu possible par un partage de valeurs et une vision commune du métier: investissements en formation et en professionnalisation des équipes, politique qualité, choix de sites récents et haut de gamme à taille humaine», explique Olivier Duha. Mais la force du nouvel ensemble tient aussi à ses différences; le modèle Eos reposant sur des implantations en province et des bassins d'emploi de petite taille. «Nous apprécions de proposer aujourd'hui une diversité d'offres. Le marché n'est pas unique, les clients non plus», souligne Olivier Duha. Des petites entreprises pouvaient hésiter à se tourner vers Webhelp alors qu'Eos représentait pour elles une structure à taille humaine susceptible de les traiter avec égards. En revanche, Eos ne disposait parfois pas de la solidité financière indispensable à certains clients. L'objectif du groupe est aussi de créer des synergies. La première étape consistera à analyser les outils et process pour ne retenir que les meilleurs. Eos dispose également d'un cabinet de formation et de conseil, Altawapa, que Webhelp compte développer. Même si la crise l'oblige à la prudence, l'outsourceur ne cache pas sa volonté de poursuivre sa dynamique de croissance, notamment sur le territoire français.

Olivier Duha

Olivier Duha (Webhelp): «Le rapprochement a été rendu possible par un partage de valeurs et une vision commune du métier.»