Mon compte Devenir membre Newsletters

Vocalcom s'offre Com6

Publié le par

L'éditeur de la solution Hermès Pro a racheté la partie logicielle centre de contacts de Com6, son ancien concurrent. Une première croissance externe au double avantage : une base installée et une technologie client léger.


Vocalcom a réalisé en novembre dernier la première croissance externe de son histoire depuis sa création en 1995. L'éditeur français d'Hermès Pro, solution pour centres de contacts, a racheté - montant non communiqué - l'activité "édition de logiciels pour centre d'appels" de Com6, filiale de Business & Decision. La cession porte plus précisément sur les technologies CTI, Web, mail et télémarketing de la suite logicielle Mariage. Les briques portant sur le CRM restant dans le giron de la société de services informatiques. La vente concerne également les 15 personnes qui étaient affectées au développement, à l'installation et à la vente du produit, ainsi que la marque Mariage en tant que telle. Dernière part du gâteau, et non des moindres, la base installée représentant environ 200 clients. Un accord "gagnant-gagnant" dans la mesure où chacune des parties y trouve son intérêt. « Nous avions intérêt de céder Mariage au numéro 1 du marché en ayant derrière un partenariat fort, permettant de proposer à nos clients leur solution, et aux leurs notre expertise Business Intelligence », explique David Bitton, vice-président de Business & Decision. Les deux sociétés profitant de la vente pour convenir d'un partenariat, dit "traditionnel".

200 clients, dont une centaine sous contrat de maintenance


« Grâce à cette acquisition, Vocalcom renforce son leadership européen sur le marché des centres de contacts et complète sa gamme de produits pour mieux répondre aux besoins de ses clients », indique John Holst, P-dg de Vocalcom. Car les besoins des clients ou encore du marché évoluent. Notamment vers des solutions en client léger. Ce que propose la technologie de Com6. Pas celle de Vocalcom. L'éditeur fait reposer ses solutions sur du client serveur impliquant des process partagés. Autre avantage de taille : l'acquisition de la base installée Com6. Même si le marché des centres d'appels reste en phase d'acquisition, il est loin des croissances offertes jusqu'ici. Alors, se doter d'un portefeuille de 200 clients, dont une centaine avec des contrats de maintenance actifs, par les temps qui courent... cela peut aider. Sans compter la possibilité d'extension des plates-formes de ces derniers. « C'est un mariage d'opportunités plus que de raison, constate David Magidas, directeur commercial de Vocalcom. Nous faisons l'acquisition d'un fonds de commerce, d'une équipe d'experts et d'une position dominante en offrant aujourd'hui aux clients installés en PCBX le meilleur expert du PCBX en Europe. » De quoi rassurer tout le monde et faire taire certaines rumeurs. « Avec cette acquisition, nous avons également voulu adresser un message fort au marché du CTI », poursuit à mots couverts David Magidas, souhaitant mettre un terme à certains bruits faisant référence aux difficultés financières qu'aurait rencontrées Vocalcom dernièrement.