Mon compte Devenir membre Newsletters

Une journée "portes ouvertes" dans une vingtaine de villes

Publié le par

L'AFRC veut faire oeuvre de pédagogie. En ouvrant les plateaux au grand public et aux leaders d'opinion, la profession entend réhabiliter son image. Et pas seulement le 17 octobre prochain.


Image négative, réalité du marché ignorée, défiance des médias, opportunisme exacerbé des collectivités locales : l'activité des centres d'appels avait besoin d'une bonne explication. C'est justement l'exercice louable auquel entend se soumettre l'AFRC (Association française des centres de relation clientèle), le 17 octobre, en organisant la "première journée nationale des métiers de la relation client". Communiquer sur la réalité de ces métiers, insister sur le potentiel de création d'emploi, mettre en avant les opportunités qu'ils peuvent offrir en termes de développement de carrière, démonter le rôle des services clients dans la vie et la pérennité des entreprises... et ce, dans une bonne vingtaine de villes de métropole. L'AFRC a demandé aux entreprises de contribuer à la réhabilitation par l'exemple, en ouvrant, durant cette journée du 17 octobre, les portes de leur centre d'appels au grand public, aux institutions publiques et aux leaders d'opinion. Dans chaque ville participant à cette opération, l'agence de développement économique (départementale ou régionale) coordonnera les programmes d'accueil déployés dans les différents call centers de sa zone de compétence. L'ANPE, les agences d'intérim et les organismes de formation, ainsi que les CCI sont associés localement à la journée du 17 octobre. L'AFRC devrait également profiter de cette occasion pour organiser une méga bourse pour l'emploi.