Mon compte Devenir membre Newsletters

Une hot line juridique pour chefs d'entreprise

Publié le par

Le cabinet lillois Duel Assistance lance Présence Pénale, un numéro d'urgence pour les entreprises, les mettant instantanément en contact avec un avocat.


Présence Pénale, c'est le nom de la hot line juridique au service des chefs d'entreprises lancée le premier janvier 2000 par le cabinet Duel Assistance. Spécialisé dans l'audit, le conseil et l'expertise, ainsi que dans la formation des responsables et des dirigeants à la prévention des risques en matière pénale, ce cabinet lillois a jugé qu'un tel outil était aujourd'hui nécessaire. Notamment au vu de la réforme de la loi du 15 juin 2000 sur la présomption d'innocence et l'extension des droits des victimes, qui prévoit que celles-ci puissent disposer rapidement d'une défense. Zina Brancato, qui s'occupe de l'organisation du service, nous explique que le cabinet s'appuie pour cela sur un réseau d'avocats actuellement au nombre de trente-cinq. Pour l'instant, explique Zina Brancato, les appels reçus tournent autour de questions variées : Exemple : un inspecteur du travail rend une visite inopinée à une entreprise. Comment celle-ci doit-elle réagir, quels documents doit-elle fournir ? Autre exemple : en cas d'accident de travail, quels sont les devoirs, les droits et les recours des chefs d'entreprise ? Et Zina Brancato de citer jusqu'aux appels qui commencent par : "Je suis en garde à vue, que dois-je faire ?". Deux avocats de permanence se relaient, jour et nuit, sept jours sur sept, pour répondre à ces appels, et peuvent, en cas de nécessité, se déplacer auprès de leur client. Le numéro d'appel d'urgence est en fait relié à un téléphone mobile, et Présence Pénale propose également à ses abonnés des consultations par fax ou par e-mail. Les utilisateurs, aujourd'hui au nombre de trente entreprises, souscrivent un abonnement de six mois, et ont un numéro confidentiel d'identification. Tarif : 450 francs par mois pour les entreprises de moins de dix salariés, 5 000 francs pour celles de plus de mille salariés. A la disposition des entreprises du Nord dans un premier temps, ce service a pour objectif de s'élargir au territoire national, mais pourrait également s'adresser aux responsables de collectivités locales ou d'associations. L'objectif de Présence Pénale est d'avoir rapidement une centaine d'adhérents. A partir de ce pallier, un outil CRM sera intégré, qui permettra un meilleur suivi des clients. Le fournisseur est actuellement "à l'étude".

Mot clés : appel

Naïri Nahapétian