Mon compte Devenir membre Newsletters

Une Journée qui s'impose

Publié le par

Pour sa deuxième édition, la Journée nationale des métiers de la relation client est considérée comme “un succès”. A Paris comme en régions.


Une journée pour promouvoir les métiers de la relation client. L'idée de l'AFRC (Association française de la relation client) a pris corps, pour la première fois, le 17 octobre 2002. Moins de 24 heures pour valoriser auprès du public une filière mal connue, en déficit d'image. Cette année, l'événement s'est tenu le 25 septembre dans 20 villes de France. Au programme de cette deuxième édition : des forums, ateliers, et la visite des centres d'appels de plus de 100 entreprises. L'idée s'est même imposée au-delà de l'Hexagone. En Italie, l'homologue transalpin de l'AFRC, CMMC, a organisé, le 16 octobre dernier, sa journée de la relation client.L'AFRC doit procéder, le 13 novem-bre prochain, au débriefing de l'édition 2003. Pour l'heure, « les premières tendances sont bonnes », indique Dominique Lemoine, responsable de la Commission collectivité locales et centres d'appels de l'association professionnelle. Mis à contribution, les nombreux partenaires (ANPE, Afpa, Greta, CCI, Adia, VediorBis…) et les différentes agences de promotion et de développement des collectivités participantes parlent déjà de “succès”. Premiers chiffres.

Plusieurs “journées en une”


A Paris, 504 personnes se sont présentées à La Défense pour assister aux conférences et rencontrer les entreprises associées à l'opération. En 2002, à peine plus d'une centaine s'étaient déplacées. Selon l'Agence régionale de développement (ARD), le “succès” de l'opération repose sur une meilleure communication autour de l'événement. Seul point noir : aucun plateau n'a ouvert ses portes ce jour-là. A Lille, 15 plates-formes téléphoniques ont été visitées par 380 personnes. Les stands et ateliers ont attiré 500 curieux. En tout, selon Entreprises et Cités, l'agence de promotion de la métropole du Nord, les sociétés ont récolté 316 candidatures.A Tours, la journée organisée par l'ATRC (Association tourangelle de relation client) a réuni 250 personnes sur le forum et 160 pour la visite de 10 plateaux. Alain Denis, l'un des responsables, note un visitorat « beaucoup plus qualitatif que quantitatif », dans le sens où « beaucoup de visiteurs cherchaient à connaître ce métier, ses évolutions, ses formes et les entreprises ». Au Mans, l'avis général constate également une “meilleure qualité” du visitorat sur l'édition 2003. Cinq centres ont ouvert leurs portes permettant à 500 personnes de découvrir de nouveaux horizons professionnels. Une baisse de la fréquentation par rapport à l'an dernier où la manifestation avait mobilisé plus 1 000 visiteurs. A Amiens, berceau de l'AFRC, deux réunions ont contribué à informer environ 35 étudiants pour l'une, et quelque 40 demandeurs d'emplois pour l'autre. La secrétaire générale de l'agence TIC, Elena Fieraru, a comptabilisé 122 inscrits pour les visites groupées de sept sociétés.A Cergy-Pontoise, le visitorat a plus que doublé par rapport à l'an dernier (50 personnes). Près de 140 personnes ont répondu présent. Une cinquantaine dont 20 étudiants ont visité le call center de la CPAM de Cergy. A Poitiers, au Futuroscope, 600 Poitevins, dont 260 étudiants, se sont rendus sur les six plates-formes ouvertes. Une enquête de satisfaction a établi que 81,5 % des visiteurs ont trouvé les conférences intéressantes, 12,5 % incomplètes et 6 % inutiles. En Charente, 200 visiteurs se sont présentés sur les sept plates-formes ouvertes ce jour-là. Certains d'entre eux en ayant même visité deux. Sur les 67 fiches d'évaluation renseignées, 63 l'ont été par des demandeurs d'emploi. 59 d'entre elles indiquent un intérêt pour l'exercice de ces métiers. A Montbéliard, la manifestation ne s'est tenue que l'après-midi. Elle a vu 130 personnes, réparties entre des étudiants (40), des demandeurs d'emploi (50) et des professionnels (40). A Nîmes, la journée s'est déroulée en deux temps. Le matin a accueilli environ 130 personnes dont 120 étudiants. Deux sites ont joué le jeu. L'après-midi s'est orienté sur une présentation des apports de la relation client auprès des PME/PMI. vingt-sept représentants d'entreprises locales étaient présents ainsi que quarante étudiants.

Mot clés : Afrc

Nicolas Seguin