Mon compte Devenir membre Newsletters

UNE CROISSANCE DE «SEULEMENT» 5 %...

Publié le par

STEFANIE MOGEMASSON, Directrice de la rédaction

STEFANIE MOGEMASSON, Directrice de la rédaction

Dans bien des secteurs de notre économie, ce chiffre ferait rêver. En 2009, le marché de l'externalisation de la relation client - les fameux «outsourceurs» - a connu une croissance de l'ordre de 5 %, selon l'étude SP2C-BearingPoint. Certes, on est loin des niveaux de croissance à deux chiffres connus dans les années 2000. Certes, les déboires de certains «poids lourds», à commencer par Teleperformance, leader incontesté du secteur, ont marqué les esprits, généré un traumatisme et suscité les commentaires médisants de certains médias. Mais le dynamisme de ce métier reste solide, tant en France qu'à l'international, et son impact sur l'emploi demeure extrêmement positif, quoi qu'en disent nos gouvernants.

Les chiffres le montrent: dans le secteur de l'outsourcing, les créations d'emploi en France ont crû de 8 % en 2009, toujours selon l'étude SP2C-BearingPoint. L'hémorragie redoutée par le gouvernement n'aura donc pas eu lieu. Et à ceux qui reprocheraient aux employeurs de ne créer que des emplois précaires, on peut opposer ce chiffre: l'an dernier, 8 1 % des embauches ont été effectuées en contrat à durée indéterminée (soit trois points de mieux qu'en 2008). On est bien loin de l'image d'Epinal véhiculée par certains reportages télévisés...

Réunis le mois dernier par Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi, lors des Assises de la relation client, les principaux acteurs du secteur ont longuement débattu de ces questions de délocalisation. Un moment d'échange que la plupart des acteurs français réclamaient depuis longtemps, afin de tordre le cou à certaines idées reçues et de rétablir - chiffres à l'appui - la vérité sur le secteur. La vérité a-t-elle jailli de ces discussions? L'avenir nous dira si ces Assises ont permis d'infléchir les projets gouvernementaux.