Mon compte Devenir membre Newsletters

Tsunami : 360 agents du ministère des Affaires étrangères mobilisés

Publié le par

Quelques heures après la nouvelle de l'ampleur des dégâts causés par le Tsunami en Asie du Sud-Est, le Quai d'Orsay a déployé un dispositif de crise d'envergure.


Dès l'ouverture de la crise déclenchée par les raz de marée survenus le 26 décembre en Asie du Sud-Est, et dans les heures qui ont suivi, dès 8h30 du matin, le ministère des Affaires étrangères a ouvert sa cellule de crise », a indiqué Hervé Ladsous, porte-parole du Quai d'Orsay, dans une communication à la presse. Au total, 360 agents volontaires ont été mobilisés immédiatement pour tenir les postes téléphoniques. Parallèlement, le ministère a mis en œuvre un site internet spécial et une adresse e-mail permettant aux Français et aux familles sans nouvelles de leurs proches de se signaler. Aussi, la cellule de crise avait-elle reçu, neuf jours après le début de la crise, près de 95 000 appels et 3 600 e-mails. « Notre travail consiste à croiser les différentes données et à essayer d'établir la présence de nos compatriotes au moment de la catastrophe », soulignait alors Hervé Ladsous. Dans les locaux de la cellule de crise, les fonctionnaires recensaient les informations et les recoupaient. Avec, comme outils, une carte de la région sinistrée à portée de main, des ordinateurs connectés sur la réception des e-mails et des téléphones. « Le travail de croisement de l'information est important et la cellule de crise recoupe les données des autorités d'immigration, des compagnies aériennes, des agences de voyages, des tours-opérateurs, des hôtels… », a expliqué Hervé Ladsous. A de nombreuses reprises, les autorités ont, par ailleurs, demandé aux Français identifiés présents dans la zone sinistrée de se manifester auprès de la cellule de crise, notamment par l'envoi de SMS sur les portables de ces derniers.

Zoom : Le dispositif mis en place


Le dispositif mis en place D Un Numéro Vert : le 0 800 174 174, ouvert aux familles et au public 24h/24. D Une adresse e-mail : crise.reponse@diplomatie.gouv.fr. D Un lien sur le site internet du ministère des Affaires étrangères vers les coordonnées des voyagistes.

Mot clés :

Martine Fuxa