Mon compte Devenir membre Newsletters

Transcom s'installe dans les Vosges et lorgne sur Marseille

Publié le par

Sept mois après l'ouverture du site de Vélizy, la filiale du groupe suédois Kinnevik AB annonce deux nouvelles implantations en France.


15 millions de francs : c'est la somme que Transcom devrait investir en l'espace de deux ans dans le dernier né de ses centres d'appels européens. 1 500 m2 pour un potentiel de 150 postes de travail : le site de Raon-l'Etape, à 15 km de Saint-Dié dans les Vosges, devrait à terme générer la création de 350 personnes. Ouvert le 2 novembre 1999, et essentiellement dédié au service clients de l'opérateur télécom Tele 2, avec une plage horaire étendue (7 h - 23 h en 7/7 jours), le call center traitait, début février 2000, quelque 4 000 appels par jour. Ce call center est en fait le 9e de l'outsourcer en Europe (voir encadré) et le 2e en France. Mais Transcom annonce d'ores et déjà l'ouverture pour le premier semestre 2000 d'un troisième site dans l'Hexagone, aux alentours de Marseille. Avec à la clé la création de 300 à 400 emplois. La société annonce qu'il devrait, en fait, employer plus de 1 000 personnes en France à la fin de l'année. Des objectifs de développement qui se traduisent également sur l'ensemble de l'Europe, puisque l'outsourcer vise le doublement de ses implantations dans les deux ans qui viennent.

Transcom


Société internationale de services, filiale du groupe suédois Kinnevik AB et de la Société Européenne de Communication, Transcom Europe, qui a démarré ses activités en mai 1997, gère 9 centres d'appels sur le continent : à Düsseldorf, Vélizy, Vienne, Amsterdam, Milan, Luxembourg, Zürich, Rostock et Raon-l'Etape. En 1999, Transcom Europe, dont l'activité est en grande partie portée par son principal client Tele 2, a affiché un taux de croissance de 186 %.