Mon compte Devenir membre Newsletters

The Phone House crée 250 postes au Mans

Publié le par

Après le rachat de CMC en mai 2001, le distributeur de produits de télécommunications ouvre, en mars, un quatrième site. Dédié dans un premier temps aux clients de SFR.


The Phone House a signé le 30 novembre avec la Communauté Urbaine du Mans un protocole d'accord portant sur l'ouverture en mars 2002 d'un centre d'appels de plus de 250 positions dans le chef-lieu de la Sarthe. Implanté sur le site du GIAT, le call center s'installera dans des bâtiments à réhabiliter, sur une surface de 4 000 m2. Le recrutement devait être amorcé dès le mois de janvier, en partenariat avec l'ANPE et les différents organismes locaux. The Phone House prévoit de recruter à terme 300 personnes. Le montant de l'investissement devrait s'élever à environ 4,6 millions d'euros. Des subventions régionales venant soutenir le montage financier. Rappelons qu'en mai 2001, Carphone Wharehouse/The Phone House avait racheté pour 89 millions d'euros la société française CMC, créée en 1991. The Phone House se retrouvant de ce fait propriétaire de trois centres d'appels (deux sites à Saint-Quentin-en-Yvelines et un à Orléans), regroupant au total 700 postes et gérant 620 000 abonnés de téléphonie mobile et filaire. Le centre du Mans vient donc compléter ce dispositif, et confirmer la diversification vers l'outsourcing que la SCS avait clairement amorcée avec l'ouverture de son centre orléanais. Dans un premier temps, The Phone House traitera depuis la Sarthe la relation client de SFR, opérateur avec lequel la société de commercialisation de services a récemment signé un contrat d'outsourcing. « Notre capacité à générer des revenus supplémentaires, au-delà de ceux issus de notre activité de distribution, au travers de notre activité services télécoms est un élément clé de notre stratégie de développement en Europe », affirme Jean-François Blondel, P-dg de The Phone House France (et fondateur de CMC). Carphone Wharehouse/The Phone House, qui détient 1 085 magasins en Europe (dont 140 dans l'Hexagone), a réalisé un chiffre d'affaires de 875 millions d'euros sur les six premiers mois de son exercice (du 28 mars au 29 septembre 2001), revendiquant une croissance de 20 %.

Mot clés : centre

Muriel Jaouën