Mon compte Devenir membre Newsletters

Ténor milite pour un véritable statut

Publié le par

La Commission des Centres d'Appels, créée par Ténor, veut faire avancer la législation sur la profession.


Réunie le 2 avril dernier au siège de l'organisation Ténor afin de faire le point sur l'activité des centres d'appels en France, la Commission des Centres d'Appels a dressé un état des lieux alarmiste. Créée à l'initiative d'Emmanuel Mignot, P-dg de Teletech International, elle compte aujourd'hui une trentaine de membres. Souffrant de l'absence d'une réelle reconnaissance de la part des pouvoirs publics comme des entreprises, qui ont parfois tendance à réduire l'activité des centres d'appels au simple télémarketing, la profession cherche à faire surgir un véritable statut en se dotant d'une convention collective qui lui permettrait de se développer sur des fondations solides. Car, à l'heure actuelle, les centres d'appels en France se heurtent a de nombreuses contraintes, qu'elles soient fiscales, ou de l'ordre du droit du travail, qui ne font qu'accentuer leur retard par rapport à la concurrence étrangère. Ces points de blocage sont, entre autres, le taux élevé de la TVA, l'interdiction sans dérogation spéciale de travailler le dimanche, ou encore la pratique largement usitée du contrat à durée déterminée renouvelé indéfiniment.

Les membresde la Commission


Alcatel Télécom, Alsatel, Amplitude, Atos, Bull, Call Center Technology, Ceritex, Devotech, Discofone, Ericsson, Esprit Télécom, ETDE, Ferma, Group' Adress - Filetech, Lucent Technologies, Matra Communication, NMS, Nortel, Orga Conseil, Orda-M, SG2, Siemens - Téléphonie privée, Sogeris, Teletech International, Vicorp France, Vocatex, ZTI.