Mon compte Devenir membre Newsletters

Témoignage Freesbee : un système d'exploitation incompatible

Publié le par


Chez le fournisseur d'accès Internet Freesbee, une centaine de postes clients ont été équipés depuis l'an dernier. « Nous avons commencé à nous équiper avec des Hewlett Packard Brio, et nous avons poursuivi avec le modèle suivant de la même marque, des Vectra, témoigne Mehdi Bennis, responsable opérationnel du centre des relations clients chez Freesbee. Alors, nous utilisons aujourd'hui plusieurs modèles de PC avec des processeurs allant de Pentium II à 450 MHz jusqu'au Pentium III à 600 MHz, et des disques durs de 6 à 10 giga-octets. Cependant les applications du centre de contacts ne font ressentir aucune différence entre ces machines. » Les cartes réseau utilisées affichent plusieurs marques : USMC, 3Com, D Link. C'est la marque 3Com qui a la préférence des administrateurs système chez Freesbee, pour des raisons de qualité du support et des mises à jour des drivers. Le point fort de l'équipement choisi : les écrans plats LCD 15 pouces, de marques Philips et Apple. Leur coût, entre 5 000 et 6 000 francs l'unité, pèse pour moitié dans l'équipement informatique du poste. « Nous avons choisi ces écrans pour des raisons d'économie de place - notre centre est aménagé en vagues obliques et les écrans cathodiques auraient été trop encombrants », explique Mehdi Bennis. Le logiciel d'accès est lui-même un développement interne utilisant une "boîte à outils" de l'éditeur GTI. Il tourne aujourd'hui en client Windows, mais une migration vers l'environnement client Web est déjà prévue. Le choix du système d'exploitation a posé quelques problèmes. « Nos ordinateurs ont tous été livrés avec Windows 98, se souvient Mehdi Bennis. Nous nous sommes vite rendu compte que cet OS ne pouvait pas fonctionner avec notre application de téléphone Softphone de Lucent. Aujourd'hui tous les postes clients tournent sous Windows NT. »