Mon compte Devenir membre Newsletters

Telog : un "customer center" dans le giron de Havas Advertising

Publié le par

En se faisant racheter par le groupe de communication, l'outsourcer orléanais bénéficie d'un investissement de 10 millions de francs pour ouvrir un centre multicontact à Versailles.


Sur le marché des centres d'appels, le primat semble être le pivot du discours commercial. Dernier converti au credo du leadership : l'outsourcer Telog, qui annonce un fait et une ambition. Le fait : son rachat à 100 % par Havas Advertising. L'ambition : être le "premier customer center français". Les deux annonces sont bien sûr directement liées. Si Havas Advertising n'a pas souhaité communiquer le montant versé pour cette prise totale de participation, le groupe indique qu'il investit 10 millions de francs dans la mise en oeuvre technologique d'un call center multimédia au sein de sa nouvelle filiale. Implanté à Versailles, ce "customer center" de 600 positions se veut la traduction directe d'une nouvelle division au sein de Telog, baptisée Telog@Call et proposant aux entreprises toutes les prestations qu'un centre de contact plurimédia est aujourd'hui en mesure de fournir : téléphone, Minitel, fax, courrier, mais aussi e-mails, Internet, fonctionnalités web, avec prochainement voix sur IP. « Nous voulons aider les entreprises à opérer leur relation clients dans le cadre d'un nouveau concept », expliquait Bernard Saussinan, président de Telog. L'outsourcer entend quintupler son activité d'ici 2005 avec un objectif de chiffre d'affaires oscillant entre 150 et 200 millions de francs. Pour Havas Advertising, cette acquisition vient renforcer un dispositif "marketing services", qui représente 60 % de son chiffre d'affaires.

Telog


Créé en 1988, implanté à Orléans et Versailles avec 800 positions, Telog (prévisions CA 2000 : 35 MF) s'est spécialisé dans le télémarketing en B to B. Ce, dans des domaines variés : high-tech, banque, industrie, transport aérien. L'outsourcer, qui a traité en cinq ans quelque 5 millions d'appels à l'international, en 20 langues maternelles différentes, réalise 35 % de son chiffre d'affaires hors de France.