Mon compte Devenir membre Newsletters

Téléperformance emménage à Orléans

Publié le par

La capitale du Loiret confirme une année riche de contrats d'implantation et florissante en matière de création d'emplois.


Téléperformance France doit ouvrir à Orléans un centre d'appels de 300 positions, qui devrait être opérationnel début décembre 2000. La société de télémarketing annonce un investissement technologique global (CTI, web call center) de l'ordre de 10 MF, au service de trois activités centrales : "acquisition customer management" (prospection), "loyalty customer management" (fidélisation) et ingénierie de centres d'appels. Entre les premiers contacts initiés par la Ville et le démarrage effectif de l'activité, cinq mois se seront écoulés. Téléperformance prévoit de créer 350 emplois à horizon 2001, pour un recrutement à niveau bac + 2, profil économie et droit. A échéance 2003, ce sont 450 emplois qui pourraient être induits. Le nouveau site prendra corps dans un bâtiment neuf, de 3 000 m2, construit par la Ville d'Orléans. Les principaux acteurs locaux (Ville, Département, Région) apportent chacun leur écot à hauteur de 1 MF, soit 3 MF consacrés à l'aide immobilière. Plusieurs facteurs ont pesé dans le choix d'implantation de l'outsourcer, à commencer par la disponibilité immédiate du bâtiment. Mais aussi le bassin d'emploi local, avec ses 23 000 personnes pouvant se prévaloir d'une formation susceptible de répondre aux exigences d'un centre d'appels. Autres éléments convaincants pour Téléperformance : une ingéniérie d'accueil pour les nouvelles entreprises, ainsi, bien sûr, que le dispositif d'aides économiques. Avec l'arrivée du leader français de l'outsourcing, Orléans confirme un bilan fructueux en matière d'implantation de centres d'appels : avant Téléperformance, ce sont CMC et Experline qui ont choisi le chef lieu du Loiret pour installer leur call center. Autant de contrats qui ont généré en un an et demi quelque 1 600 emplois.