Mon compte Devenir membre Newsletters

Télécoms : prix en baisse

Publié le par

L'enquête de N.U.S Consulting révèle cette année une réelle évolution à la baisse du prix des appels locaux, nationaux et internationaux.


N.U.S Consulting, l'Observatoire International des coûts énergétiques, a publié en avril 2006 son étude annuelle sur le prix des télécommunications pour les entreprises. Cette dernière a été menée dans quatorze pays industrialisés dont le marché est dérégulé et concurrentiel (à l'exception de l'Afrique du Sud). Les tarifs des appels, les frais fixes de ligne et les circuits T1/E1 ont été comparés. On assiste à une tendance générale à la baisse pour les tarifs des appels locaux, nationaux et internationaux. La place de plus en plus importante des services de VoIP explique en partie, d'après les auteurs de l'étude, ces évolutions en faveur des consommateurs. De plus, selon N.U.S, il faudra compter avec la technologie IP dans les années à venir. Contrairement à l'an passé, les appels locaux ont vu leur prix diminuer. Une baisse significative de l'ordre de 21 % pour le Royaume-Uni, 20,7 % pour l'Australie et 20,2 % pour la Finlande. Seuls le Danemark et les Etats-Unis ont connu une hausse, mais qui reste modérée. Les deux précédentes éditions de l'étude avaient révélé une tendance à la baisse du prix des communications nationales. Cette orientation est confirmée en 2005 avec une diminution conséquente dans treize des quatorze pays. Seul le Danemark enregistre une progression de 3 %. Alors que l'an passé seuls les Etats-Unis observaient une hausse du prix de leur communications internationales, cette année, ils sont trois à avoir suivi ce chemin, dont la France (+ 18,3 %). Des écarts significatifs de prix demeurent néanmoins au niveau de ces appels à l'étranger. Du côté des mobiles, le constat est identique. Trois minutes de conversation coûtent 0,620 euro en Afrique du Sud, contre seulement 0,139 euro aux Etats-Unis. La Suède, la Belgique et la Finlande se sont illustrées cette année par la diminution spectaculaire de leurs tarifs dans cette catégorie. Ces baisses étant attribuées à l'introduction de la portabilité des numéros en Europe. Les frais fixes de ligne, quant à eux, enregistrent une tendance à la hausse. Cinq pays ont connu un accroissement de leur abonnement ou de leur frais d'interconnexion : la France, l'Espagne, l'Afrique du Sud, le Danemark et les Etats-Unis. Six autres accusent une phase de stabilisation de ces prix. Le coût d'un circuit T1/E1 est une variable importante pour les entreprises. L'étude révèle un écart de prix supérieur à 7 avec un coût variant entre 137 euros en Finlande et 1 033,19 euros au Royaume-Uni. La France enregistre la plus forte baisse de ses tarifs (- 24,5 %) et l'Italie la plus forte hausse (+ 15,3 %).