Mon compte Devenir membre Newsletters

TAPE A L'OEIL SE RAPPROCHE DE SES CLIENTES

Publié le par

Enseigne de vêtements pour enfants de 0 à 14 ans, Tape à l'oeil se dote d'un nouveau programme de fidélité, pour une approche plus personnalisée de la relation avec ses clientes.

La nouvelle carte de fidélité, à puce, permet d'identifier une cliente dans n'importe quel point de vente.

La nouvelle carte de fidélité, à puce, permet d'identifier une cliente dans n'importe quel point de vente.

Terminée la carte de fidélité en carton, avec le système de tampon apposé à chaque achat, Tape à l'oeil passe à la vitesse supérieure avec un nouveau dispositif de fidélité. L'enseigne, qui mise sur les technologies digitales et interactives, a fait appel à Adelya, start-up spécialisée dans les technologies mobiles et sans contact NFC. « Nous n'avions pas de fichiers clients, pas de base de données exploitable. Pour mieux appréhender les attentes de nos clientes, il nous a paru évident de nous appuyer sur un système fable et performant », explique Claire Jolivet, chef de projet fidélisation chez Tape à l'oeil. Prétesté en octobre 2008, le nouveau programme de fidélité a ensuite été déployé le 1er avril 2009 auprès de 1 3 0 points de vente et sur le site marchand www.t-a-o.com. La puce, insérée dans la carte de fidélité, permet une identification de la cliente dans n'importe quel point de vente. « Au passage en caisse, les données compte apparaissent sur l 'écran : nom, nombre d'enfants, avantages fidélité, etc. Ce système permet une approche personnalisée, un rapport plus proche à la cliente », renchérit Claire Jolivet.

L'adhérente cumule des points et se voit remettre un bon d'achat de 10 euros dès 150 euros d'achat. Par ailleurs, le bon de réduction actionné le jour de l'anniversaire de l'un de ses enfants passe de 10 à 2 5 %. Elle est avertie en avant-première des sorties des collections, reçoit des invitations à des soirées organisées par l'enseigne... La relation personnalisée permet aux intéressées de recevoir, par mail (50 %) ou par SMS (50 %), des informations sur l'enseigne.

Un programme payant

De gratuite, la carte passe à un système payant, trois euros par an. Pour Claire Jolivet, ce changement n'affecte pas les clientes car « l'abonnement annuel est vite rentabilisé ». Dotée de la technologie NFC, la carte préserve la liberté individuelle des adhérentes. Elle ne peut être lue à plus de 5 centimètres du lecteur. Ludique et pratique, elle est pourvue d'un sticker détachable que la cliente peut coller, par exemple, sur son portable pour une identification rapide et sécurisée. Aujourd'hui, la marque compte 200 000 porteuses de la carte. « Ce nombre d'adhérentes était notre objectif pour la fin de l'année. Nous sommes donc satisfaits du démarrage de ce programme de fidélité. 2010 sera l'occasion d'activer des nouveautés en matière d'animation du programme. Car on parle bien de programme» et non simplement de «carte » fidélité ! », se réjouit la chef de projet fidélisation. Avant la réalisation d'un sondage de satisfaction début 2010, Claire Jolivet confirme l'enthousiasme des consommatrices : « La majorité des clientes ayant testé la carte ont renouvelé leur abonnement. Le système est très bien vécu et apprécié pour son utilisation facile. » L'enseigne ne s'arrête pas là et compte bien axer sa communication 2010 sur les nouvelles technologies. Par exemple, la cliente recevra automatiquement des informations sur son portable lors de son passage devant une vitrine. L'idée pour Tape à l'oeil est de « chouchouter ses clientes fidèles, véritables ambassadrices de l'enseigne », conclut Claire Jolivet.

Points-clés

- Naissance de l'enseigne Tape à l'oeil en 1993.
- 400 collaborateurs, 130 points de vente en France et 39 magasins à l'international + 1 site web marchand
- Enseigne présente dans 8 pays (France, Arabie saoudite, pays du Golfe, Europe de l'Est, Inde).