Mon compte Devenir membre Newsletters

Stagnation du marché, explosion des SMS

Publié le par

Dans un marché général des télécoms plutôt stable, l'ART confirme la hausse spectaculaire du transport de données via mobiles.


Selon les chiffres publiés en novembre par l'ART pour le deuxième trimestre 2002, le marché des services de télécommunications en France enregistre un très léger recul par rapport à la même période l'année précédente (2e trim. 2001). Les recettes de la téléphonie mobile, en hausse de 11 %, compensent les baisses constatées sur les marchés de la téléphonie fixe et d'Internet. La chute la plus sensible étant enregistrée sur le segment du transport de données (- 30 %). La branche hébergement et gestion de centres d'appels connaît une baisse prévisible, autour de 7 %. La téléphonie mobile rapporte : les volumes traités par les opérateurs mobiles représentent 27 % du volume global mais près de la moitié des revenus totaux d'interconnexion. L'ART note que les revenus issus de la téléphonie mobile affichent des croissances supérieures à 8 % entre les deuxièmes trimestres 2001 et 2002, la plus forte croissance provenant du transport de données sur réseaux mobiles via les SMS (+ 78 % en valeur, + 98 % en volume). Ceux-ci ne représentant encore "que" 5 % des revenus des opérateurs mobiles. En moyenne, un abonné mobile envoie 12,2 SMS par mois (+ 70 % /2e trim. 2001).