Mon compte Devenir membre Newsletters

SeCA 2005 : un bilan positif

Publié le par

La 9e édition du SeCA a réuni plus de 180 exposants sur 10 000 m2 et accueilli, au cours de ses trois journées, 11 300 visiteurs, soit 11 % de plus que lors de l'édition précédente.


Outre l'augmentation du nombre d'exposants et de visiteurs, le Salon européen des centres de contacts et de la relation client a bien rempli sa mission au niveau du “business”. « Les premiers retours de nos exposants en matière de leads sont tout à fait satisfaisants, confirme Corinne Zarzavatdjian, commissaire du salon. De même, les Rendez-Vous d'Affaires ont très bien fonctionné puisque près de 390 ont été organisés. Quant au visitorat, nous avons senti qu'il était d'une part, de plus en plus professionnel au niveau de ses demandes et d'autre part, très intéressé par tout ce qui est apport de contenu. » Plus de 340 congressistes ont ainsi assisté au cycle de dix conférences et séminaires, tandis que les ateliers exposants ont attiré près de 1 300 visiteurs. Les conférences plénières et débats ont également connu le succès puisque 400 personnes ont assisté à la plénière “Ethique et Responsabilité sociale au service de la relation client”, ainsi qu'à la remise des Casques d'Or 2005, plus de 230 aux débats sur les filières Banque, Assurance, Assistance, Recouvrement. 150 personnes ont découvert les outils destinés aux PME et 120 les résultats de l'étude SeCA - Teleperformance Etudes sur les “Français et la relation client à distance” (voir p. 14) qui a dû être dédoublée. A noter le succès rencontré par les différents Villages et en particulier ceux des régions et des outsourceurs, « avec qui le SeCA a renoué cette année, souligne Corinne Zarzavatdjian. Ce qui est un bon signe et prouve que la reprise du marché est également portée par les services. » L'un des temps forts de cette édition 2005 fut, bien sûr, l'inauguration du salon par le ministre de l'Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale, Jean-Louis Borloo, qui dans sa conférence de presse a réaffirmé le soutien de l'Etat à un secteur créateur d'emplois et mis en avant l'accord-cadre pour la formation signé en décembre dernier avec toutes les instances professionnelles. Le ministre a également mis l'accent sur le Label de Responsabilité Sociale (voir CA n° 58, p. 38), qui sera mis en place à partir du mois de juin 2005 et dont une partie du financement sera assurée par les instances ministérielles. Quant aux audits, ils ont été confiés à Ernst & Young. Enfin, Jean-Louis Borloo a rappelé le rôle important que devraient tenir les centres d'appels dans le développement des services à la personne et a fixé au 14 décembre 2005, au plus tard, la date d'un rendez-vous avec la profession pour faire le point. L'annnée prochaine, le SeCA se tiendra du 4 au 6 avril, toujours à la Porte de Versailles, et entend dores et déjà fêter son dixième anniversaire comme il convient.

Mot clés : centre

François Rouffiac