Mon compte Devenir membre Newsletters

SR.Teleperformance se renforce sur le marché européen

Publié le par

Le groupe acquiert un opérateur en Allemagne et prend des participations majoritaires dans trois sociétés d'Europe Centrale.


D isposant déjà d'implantations à Munich et à Düsseldorf, SR.Teleperformance a conforté sa présence en Allemagne, fin février dernier, avec l'acquisition d'all by phone + net, opérateur de centres de contacts basé à Hambourg. Disposant de 300 collaborateurs, d'une plate-forme technologique de dernière génération, l'outsourcer est majoritairement présent dans les secteurs des télécommunications, de l'édition, des services financiers et des médias. Et offre une gamme complète de services CRM, clientèle, prise de commandes, création de bases de données, aussi bien sur les marchés B to C que B to B. « Cette opération, commente Christophe Allard, président du directoire de SR.Teleperformance, était nécessaire pour accompagner le développement de nos grands clients sur ce marché à fort potentiel. » Par ailleurs, le groupe a pris, début mars, une participation majoritaire dans le capital de trois fournisseurs de solutions de centres de contacts outsourcés et de marketing services sur les marché tchèque, slovaque et polonais. En République Tchèque et Slovaquie, il a ainsi acquis Lion Teleservices CZ, basée à Pardubice, et Lion Teleservices SK, basée à Zilina. Travaillant pour des entreprises internationales telles que Tele2, GE Capital, Reader's Digest, Beiersdorf, Danone... Lion Teleser-vices dispose de plus de 200 stations de travail dans trois centres de contacts. En Pologne, c'est CTM Centrum TeleMarketingowe, située à Varsovie, qui est tombée dans l'escarcelle de SR.Teleperformance. A son actif : 300 stations de travail sur un seul centre, offrant des services de gestion de la relation client intégrés à des clients tels que Tele 2, Reader's Digest, Coca-Cola, Unilever, BAT, Volkswagen Bank. « La Pologne, la République Tchèque et la Slovaquie sont, non seulement des pays à fort potentiel de business locaux, mais également des bases possibles pour des opérations d'envergure de délocalisation intra-européennee », estime Jean-François Guillot, directeur régional pour l'Europe Centrale de SR.Teleperformance. « Nous sommes au début de notre implantation dans l'ancienne Europe de l'Est, ajoute Christophe Allard. Notre volonté est de continuer dans cette direction et de tirer parti de toutes les possibilités de cette région. »