Mon compte Devenir membre Newsletters

Primus s'installe en France

Publié le par

La société américaine a lancé son activité en janvier dernier. Elle positionne son offre sur "la résolution de problèmes" et sur "le partage de la connaissance" et vise les services client des grands comptes.


Primus Knowledge Solutions, société américaine spécialisée dans la réalisation et l'intégration de systèmes de gestion des connaissances, a lancé son activité dans l'Hexagone en janvier dernier. Après une première implantation au Royaume-Uni en 1998, l'éditeur parie sur l'équipement des entreprises hexagonales en outils de gestion et d'accès aux connaissances pour expliquer son arrivée. « Nous avons pour objectif d'adresser les entreprises qui sont déjà dotées de solutions de GRC et qui ont, aujourd'hui, pris conscience de la nécessité d'offrir à leurs équipes des outils de fidélisation client, avec une réelle prise en compte de la dimension de résolution des problèmes », explique Birame Gueye, le directeur général de Primus France. L'éditeur axe, en effet, son discours sur la pertinence d'une bonne gestion du cas client et de sa problématique. Le tout afin de contribuer à sa fidélisation. Et, du côté des centres d'appels, le discours est également rodé. « Les centres d'appels connaissent à l'heure actuelle d'importants phénomènes de turn-over. Pour une entreprise, cela implique de garder la connaissance pour pouvoir la partager », indique Birame Gueye. Au-delà de la traditionnelle liste des FAQ (Frequently Asked Questions), l'entreprise tient à se démarquer par un produit, Primus e-Server, permettant de créer, capturer et partager l'information en mode self service avec plusieurs niveaux de réponse. De son côté, Primus e-Support, le second outil commercialisé en France, assure l'interface graphique et autorise l'accès aux données. L'éditeur compte, dans un premier temps, séduire les entreprises dont l'activité touche au monde de la finance (banques, assurances), de la téléphonie, du high tech et s'appuyer sur les références acquises outre-Atlantique (Compaq, 3M, 3Com, Oracle, KPN Telecom...). Pour son premier exercice, Primus vise les quinze millions de francs de licences vendues et la signature de plusieurs partenariats (intégration, distribution...).