Mon compte Devenir membre Newsletters

Plus Intérim : délivrer une double compétence

Publié le par

La société francilienne, filiale de Plus SA, propose à ses intérimaires de suivre des formations rémunérées sur l'activité qu'ils auront à gérer.


Société créée il y a 30 ans, spécialisée dans le secteur tertiaire et les nouvelles technologies, uniquement implantée en Ile-de-France, Plus Intérim (chiffre d'affaires 1999 : 300 millions de francs) propose aux intérimaires d'évoluer par l'enchaînement des missions et en suivant des formations. Globalement, les téléconseillers représentent 8 % des personnes formées en 1999 (le budget de formation de Plus Intérim était de 3 millions de francs en 1999). « Lors des "ateliers" que nous organisons, les candidats aux postes apprennent en même temps le métier du téléphone et à gérer l'activité qu'ils auront en charge sur leur future plate-forme », explique Frédérique Gautier, directeur du développement de Plus Intérim. Rémunérées au niveau de salaire de la dernière mission du téléacteur (si ce dernier n'a jamais travaillé, il gagne le Smic), les formations durent 15 jours, les cours ayant lieu du lundi au vendredi.

Une formation aux nouvelles technologies


A l'issue de ces deux semaines, les stagiaires passent un "test de certification". Ils restent libres d'être embauchés ailleurs. Titulaires des certificats, ils reçoivent un salaire majoré de 15 %. Dernière née des formations, "Help Desk Agreement" (HDA) combine l'apprentissage des techniques propres aux métiers du téléphone et l'apport de connaissances en nouvelles technologies. Créée en septembre 1999, elle est proposée aux candidats chez qui les recruteurs de Plus Intérim décèlent des connaissances en informatique. « Toutes les personnes ayant suivi HDA ont trouvé un emploi, affirme Frédérique Gautier. Entre janvier et avril 2000, seize "ateliers" se succéderont toutes les deux semaines, formant six personnes chacun. Nous sommes sûrs de les placer chez nos clients. En effet, la présélection effectuée nous permet d'être certains que leurs profils correspondent à des attentes. »