Mon compte Devenir membre Newsletters

Nouvelle offre de communication full IP pour Aastra

Publié le par

Aastra lance un nouveau logiciel de téléphonie sur IR l'Aastra 5000. Objectif: se renforcer sur le segment des très grands systèmes.

La première phase de migration vers la téléphonie sur IP (ToIP 1.0) a vu le déploiement de solutions principalement propriétaires, sans remettre en cause de manière fondamentale les architectures téléphoniques existantes. Désormais, avec la fiabilisation des réseaux IP et le développement accéléré des nouveaux outils de communication dérivés de l'Internet, une deuxième phase de migration (ToIP 2.0) s'est enclenchée. Elle s'appuie davantage sur des standards ouverts et renforce l'interopérabilité des systèmes, des terminaux et des applications. C'est dans ce contexte marché qu'Aastra lance son offre logicielle Aastra 5000, dotée d'une capacité de 500000 à 150000 utilisateurs.

L'Aastra 5 000 intègre notamment le protocole SIP qui permet d'être compatible avec tous types de terminaux (IP Aastra, SIP, SIP vidéo, H323, DECT sur IP, SIP Wi-Fi, GSM/Wi-Fi, softphones), une interface SIP Trunk pour que l'entreprise puisse se raccorder à des opérateurs Voix sur IP et réaliser ainsi des économies sur ses communications. L'architecture basée sur Linux procure une meilleure réactivité pour développer et intégrer de nouvelles briques logicielles. L'Aastra 5000 est, en outre, capable de gérer jusqu'à 150000 abonnés (15000 par serveur) et 2000 sites, avec plusieurs niveaux de sécurité. La sécurisation du serveur est assurée par duplication spatiale (un deuxième serveur local ou distant), avec un basculement automatique en cas de problème. Cette virtualisation du logiciel Aastra 5000 répond ainsi aux problématiques de Plan de reprise d'activité (PRA) des grandes entreprises. Le système d'exploitation Linux est masqué, évitant ainsi les risques d'attaque, et dispose d'antivirus embarqués, système également compatible avec les firewalls du marché.

Cette solution cible donc les grandes entreprises, tous secteurs confondus, disposant de réseaux multisites, mais également les opérateurs et intégrateurs souhaitant proposer une offre de services managés.