Mon compte Devenir membre Newsletters

Nortel filialise Clarify pour 2,1 milliards de dollars

Publié le par

L'éditeur américain de solutions de front-office Clarify, acteur majeur du marché des logiciels de relation client, continuera de développer ses produits à sa marque. Mais dans le giron de la division "solutions entreprises" de Nortel Networks.


En annonçant le rachat de Clarify, éditeur de solutions front-office, Nortel Networks, fournisseur de solutions de communications (17,6 milliards de dollars en 1998) ajoute une pierre à la vague de fusions-acquisitions qui agite depuis quelques semaines le marché du commerce électronique et de la relation client. En vertu d'un accord de fusion définitive passé par les deux entreprises, les actionnaires de Clarify recevront, selon un ratio d'échange fixe, 1,3 action ordinaire de Nortel Networks pour chaque action ordinaire de Clarify. En bref, Nortel Networks rachète Clarify pour 2,1 milliards de dollars. « Le marché connaît une croissance tellement énorme, près de 60 % par an, qu'il nous était indispensable d'avoir une source de financement supérieure pour nous développer. Les clients veulent travailler avec des fournisseurs bénéficiant de positions financières très solides. A terme, le phénomène de concentration devrait aboutir à une configuration de marché regroupant deux ou trois acteurs de poids. Ce mariage est une bonne chose. », souligne David Quantrell, vice-président de Clarify et responsable du marché européen. L'éditeur a récemment annoncé des résultats anticipés pour le troisième trimestre faisant part de résultats d'exploitation de près de 63 millions de dollars et des bénéfices par action dépassant les prévisions. L'entreprise emploie par ailleurs plus de 800 personnes sur les continents américain, européen et asiatique.

Unifier Internet et solutions front-office


« Notre premier objectif commercial est d'élaborer des stratégies de commerce électronique favorisant des relations clientèles durables. Ensemble, nous offrirons une nouvelle forme de relation client grâce à l'unification de l'Internet haute performance avec une gamme complète de solutions de front-office et de relations commerciales interactives de toutes sortes », a déclaré F. William Conner, executive vice-président, récemment nommé président des solutions entreprises de Nortel Networks. Au terme de cette transaction, Clarify deviendra une filiale en propriété exclusive de Nortel Networks. Son siège social demeurera à San Jose en Californie et son CEO, Tony Zingale, continuera de diriger l'entreprise. « La marque Clarify ne disparaît pas. Elle bénéficie d'un fort taux de notoriété auprès des entreprises dans le monde entier. Nous ferons désormais partie de la division "solutions entreprises" de Nortel Networks », précise David Quantrell.