Mon compte Devenir membre Newsletters

NextiraOne à l'heure des présentations

Publié le par

L'entreprise qui a racheté en avril dernier Alcatel Réseaux d'Entreprise se dévoile. Filiale d'un fonds d'investissement américain, elle occupe déjà une place de choix sur le marché français du déploiement des centres de contacts.


NextiraOne France, ex-Alcatel Réseaux d'Entreprise depuis avril 2002, sort de l'ombre. Dorénavant, le leader sur le marché français des solutions de communication d'entreprise avec plus de 150 000 clients en France bat pavillon américain. Mis à part le changement de nationalité, l'entreprise continue d'intervenir sur ses domaines d'expertise. A savoir : la voix, les réseaux intelligents, le poste de travail unifié et les centres de contacts. Avec, sur ce dernier point, une écrasante domination. L'entité revendique en France l'utilisation par près d'un agent sur deux d'une solution centre de contacts déployée par ses équipes (plus de 1 500 personnes réparties sur tout le territoire). « Dorénavant, notre stratégie est globale parce que nous avons une présence sur deux continents. De plus, nous sommes indépendants du produit, des constructeurs. Pour nous, aujourd'hui, le service est le produit », résumait, en octobre dernier, Bruno d'Avanzo, P-dg de NextiraOne Europe, dont le siège est basé à Paris. D'ailleurs, le chiffre d'affaires de l'entité hexagonale se partagerait entre 55 % de services et 45 % de produits (logiciels et matériels).

Une société "d'envergure mondiale"


Créée en avril 2001, l'entité "d'envergure mondiale", NextiraOne, est le fruit de l'intégration de sociétés acquises par Platinum Equity, un fonds d'investissement américain spécialisé dans les technologies. Les capitaux privés investis ont permis le rachat de sociétés, comme Williams Communications Solutions, le deuxième fournisseur de solutions voix et données aux Etats-Unis, assurant d'emblée à la jeune société une importante base clientèle en Amérique du Nord. Plus de deux ans après sa naissance, le bébé pèse déjà 2,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour un effectif de 10 000 personnes et près de 500 000 clients à travers le monde. A un tel poids, il faut inclure la zone Europe, lestant la société de 1,3 milliard d'euros. L'implantation sur le Vieux Continent fait suite au rachat, en avril dernier, de l'ex-filiale d'Alcatel, plus connue sous l'appellation Alcatel e-Business Distribution Services, qui était alors présente dans 17 pays européens. Un agrégat de leaders qui donne aux dirigeants actuels de naturelles envies d'hégémonie. « NextiraOne Europe a l'ambition de croître plus vite que le marché en prenant position sur des secteurs avec du potentiel », indique Bruno d'Avanzo. Sans oublier le positionnement : la convergence des solutions de communication des entreprises accompagnée d'une offre de services complémentaires (conseil, intégration, administration et technologie).