Mon compte Devenir membre Newsletters

Médéric et Malakoff accueillent une nouvelle plate-forme Cicas

Publié le par

Après s'être portés candidats, ­Médéric et Malakoff vont gérer cinq nouveaux centres d'appels Cicas à compter de janvier 2006.


Le conseil d'administration de l'Arrco (la Fédération des institutions de retraite complémentaire des salariés) du 25 octobre dernier a désigné les groupes qui seront en charge, à compter du 1er janvier 2006, de cinq plates-formes télépho­niques d'accueil Cicas (Centres d'information et de coordination de l'action sociale des régimes de retraite). Médéric et Malakoff ont été retenus pour mettre en œuvre la plate-forme Sud-Est qui couvre vingt et un départements et représente 20 % de l'activité. Cette décision est l'aboutissement d'une expérimentation lancée par l'Arrco dans deux régions (Nord-Ouest et Sud-Ouest) en octobre 2004 pour améliorer la qualité de l'accueil téléphonique et la prise de rendez-vous des Cicas face à une augmentation prévisible du nombre de futurs retraités, et donc de la charge de travail du réseau Cicas.

Un premier centre opérationnel

Déjà gestionnaires de vingt-trois Cicas, Médéric et Malakoff s'étaient portés candidats auprès de l'Arrco en s'appuyant sur leur GIE Informatique commun, SI2M, pour la gestion de l'une des trois plates-formes. Au 1er janvier 2006, la plate-forme sera opérationnelle sur le site de Saint-Jean de Braye (Loiret) qui accueille déjà un des centres d'appels de Médéric. Elle bénéficiera de la technologie CAV (centre d'appels virtuel) et emploiera dans un premier temps quatorze collaborateurs (trente-cinq à horizon d'un an). Formés aux métiers de la retraite complémentaire, ces conseillers seront chargés de la première information des futurs retraités et de l'initialisation de la demande d'évaluation ou de liquidation.

Mot clés : centre

Jérôme Pouponnot