Mon compte Devenir membre Newsletters

Manpower : la compétence sur CD-Rom

Publié le par

L'agence d'intérim propose une auto-formation aux métiers du télémarketing via un outil multimédia : Téléskill.


«L'outil Téléskill Formation permet de construire des formations adaptées aux spécificités de nos clients et fait preuve d'une grande réactivité face à la demande croissante sur ce type de qualification », explique Félicité Gasparetto, responsable des outils d'évaluation-formation multimédia chez Manpower. L'agence d'intérim a mis en place en début d'année cette nouvelle formule sur CD-Rom afin de répondre à l'évolution du marché des centres d'appels et aux nombreuses sollicitations de la part des sociétés du secteur. Ainsi, dix centres de formation tertiaire, répartis sur toute la France, offrent une auto-formation par l'intermédiaire de l'outil multimédia Téléskill. Deux publics sont principalement visés. Tout d'abord les débutants qui pourront durant trois jours suivre les 12 modules de formation que compte l'outil multimédia. Et ensuite, les personnes confirmées qui désirent se perfectionner. Chaque module contient une partie théorique sur un thème donné (conduite d'un entretien en émission d'appels, traiter et gérer les objections...), des exercices papier et audio, des séquences vidéo et des jeux de rôle. La formation se fait par petits groupes (entre cinq et dix stagiaires) et aborde aussi bien l'émission que la réception d'appels. Un formateur Manpower accompagne les stagiaires tout au long de leur apprentissage. La politique de formation de Manpower se veut pragmatique. « L'intérim n'anticipe pas le marché de demain, nous nous efforçons de répondre aux demandes d'aujourd'hui », explique Denis Penel, en charge de l'Information. Depuis 1999, l'activité "phoning" de l'agence ne cesse de croître. L'an dernier le chiffre d'affaires atteignait 97 MF. Les six premiers mois de l'année enregistrent 91 MF. La plus belle progression est à l'actif de la région Ile-de-France avec un taux de croissance enregistré de 90 % sur ce secteur. Selon l'agence d'intérim, 22 000 intérimaires travailleront dans un centre d'appels en 2002.