Mon compte Devenir membre Newsletters

Lignes sous presse

Publié le par

Commercialiser les espaces publicitaires, les petites annonces... Le métier de la régie publicitaire du Groupe La Nouvelle République est de vendre. Et toujours plus par téléphone.


Depuis quelques heures, les rotatives sont à l'arrêt. Chaque nuit, elles impriment en moyenne 251 000 exemplaires de La Nouvelle République, un quotidien régional lu par 730 000 personnes dans le Centre, le Poitou-Charente et les Pays de la Loire. Alors que le quai d'embarquement destiné aux livraisons de la "nounou" (le petit nom du quotidien) est désert, c'est en face, dans les locaux de NR Communication, que l'activité bat son plein. La régie publicitaire, créée en 1998, commercialise l'ensemble des supports du groupe à même de répondre aux attentes d'informations spécialisées et pratiques du plus grand nombre. Sur un chiffre d'affaires 2002 de 53,3 millions d'euros, 4,5 M€ sont à mettre sur le compte des activités téléphoniques comme les petites annonces téléphonées (PAT), la télévente d'espaces publicitaires à destination des professionnels régionaux et la rubrique nécrologie. Les deux premières activités affichant une croissance de 20 % par rapport à 2001. La dernière restant stable. Trois services cloisonnés physiquement occupent une surface totale d'environ 200 m2, dont le discours commercial s'appuie sur l'audience et la reconnaissance des produits du groupe auprès des populations locales. Du coup, les résultats suivent, progressent et ne demandent qu'à être améliorés. C'est d'ailleurs l'objectif 2003 : augmenter le volume des commandes de PAT dans chaque département de diffusion et faire passer la télévente dans une logique commerciale multiproduit.

L'équipement de la régie


NR Communication est équipée d'un PABX Alcatel 4400 relié à 75 lignes téléphoniques. Dotée d'un ACD et d'un module de supervision (CCS), la filiale du groupe de presse a fait le choix de se passer de SVI. Les hôtesses du service des PAT travaillent avec des casques GN Netcom et sur Publicimo, un progiciel métier pour la saisie des annonces. Pour la télévente, l'équipe officie (sans casques) avec un outil informatique d'extraction d'adresses (Memotel), relié à la BDD, et Publicimo pour la réservation d'espaces.

Mot clés : pat | tache

Nicolas Seguin