Mon compte Devenir membre Newsletters

Les 50 premiers outsourceurs français en 2004

Publié le par

Un leader incontesté et un trio de tête constant. De belles progressions, générale et particulières. Quelques baisses sensibles. Mais, dans l'ensemble, ce classement version 2004 n'enregistre pas de bouleversements majeurs.


Bonne nouvelle. Sans prétendre à l'exhaustivité, ce classement 2004 est sans doute l'un des plus représentatifs. Plusieurs outsourceurs qui, en tout cas l'an passé, ne nous avaient pas fait parvenir leurs chiffres l'ont fait cette année. Et, à l'exception de ClientLogic (17e en 2003 et non présent en 2004 pour des raisons de réorganisation interne), peu de noms significatifs manquent à l'appel. Au total, onze acteurs figurant dans ce classement 2004 ne participaient pas à celui de 2003. Ce qui a pour effet, d'une part de rendre plus difficile la comparaison par rapport au champ de l'an dernier et, d'autre part, de faire disparaître certaines sociétés qui figuraient traditionnellement dans la tranche inférieure, telles que Nestor et Nelson, Bosch Communication Center, ProVente System, etc. dont nous donnons par ailleurs les chiffres. Autre “nouveauté” : arvato services a, pour la première fois, indiqué ses chiffres d'outsourcing seul, alors que, traditionnellement, l'entreprise ne communiquait que des données concernant l'ensemble de son activité (118 ME de CA total en 2003). Une transparence qui donne une meilleure appréhension du haut du classement. Une tranche haute qui a d'ailleurs connu quelques changements. Avec les belles progressions enregistrées par Transcom, mais aussi par Laser Contact qui passe de la 12e à la 8e place, (+ 33 %). Dans le même temps, Vitalicom et Client Center Alliance étaient, eux, en régression. Des situations particulières qui tranchent avec la physionomie du marché. Si l'on compare les chiffres d'affaires 2003 et 2004 des cinquante premiers 2004 (hors sociétés appartenant à SR.Teleperformance non classées), on aboutit à une progression de l'ordre de 10,2 %, contre + 7,2 % pour le top 2003/2002. Mais, si l'on compare le chiffre total des 50 premiers 2003 (1 070 ME) à celui des 50 premiers 2004 (1 104 ME), on aboutit à une augmentation de 3,2 %, seulement. En 2004, les 50 premiers outsourceurs français géraient, en France, 162 sites et employaient près de 26 000 personnes. Les dix premiers représentaient 65 % du CA et des effectifs et 46 % des sites des 50. Quant au leader, SR.Teleperformance, il s'octroyait 23 % du marché des 50.

Méthodologie

Afin de réaliser ce classement, Centres d'Appels a envoyé au mois de septembre 2005 un questionnaire détaillé à plus de 200 outsourceurs répertoriés dans le guide Call Center 2005 (8e édition). En l'absence de réponse, les entreprises ont été relancées par fax puis par téléphone. Le critère retenu est celui du chiffre d'affaires France hors taxes réalisé en 2004, CA off-shore en langue française compris et, pour les sociétés multiactivité, le chiffre d'affaires outsourcing seul

Précisions

Les absents.

Certaines sociétés contactées n'ont pas pu, ou voulu, répondre au questionnaire, ni aux relances. Ce qui explique l'absence dans le classement de Above Contact, Acta, Assonance, ClientLogic France, MK Tel…

Les suivants

Nestor & Nelson (2 709 KE, - 1,3 %), Cash Performance France (filiale SR.Tele­performance, 2 600 KE), Bosch Communication Center (2 587 KE, - 3,7 %), Telog (2 423 KE, + 9,6 %), Groupe Com”Plus (2 400 KE, + 33,3 %), Mars (2 400 KE, + 15,4 %), ProVente Système (2 400 KE, + 17 %), G & A (2 226 KE, + 35,2 %), Marquetis Call (2 000 KE, + 33,3 %), Anstel (1 914 KE, + 12,6 %), Approche sur Mesure (1 913 KE, + 31,8 %), Thelem (1 630 KE, + 11,6 %), Télésolutions (1 402 KE, + 16,3 %), Phone Partners (900 KE, - 10 %), Marketing Services (650, - 13,3 %), Getela (550 KE, + 10 %), 3C Offshore (300 KE, =), ATC (50 KE, + 150 %).