Mon compte Devenir membre Newsletters

Le délai de prévenance

Publié le par


On ne peut pas gérer les plannings au jour le jour : il est impératif, et c'est la loi qui l'impose, de prévenir suffisamment à l'avance le ou les téléacteurs concernés. Ce délai de prévenance est de sept jours ouvrés s'agissant d'un centre d'appels ayant mis en place, dans le cadre de la législation sur les 35 heures, un système d'annualisation du temps de travail. Un délai qui est réduit à trois jours ouvrés en cas de circonstances exceptionnelles liées au fonctionnement de l'entreprise. Il peut atteindre trente jours calendaires en cas de modification par l'employeur ou par le salarié du calendrier annuel indicatif des jours de repos rémunéré par l'entreprise suite à la réduction du temps de travail. Quoiqu'il en soit, l'employeur doit savoir qu'il n'est pas totalement libre de décider d'un changement d'horaire. En effet, dans tous les cas, si les horaires du salarié sont mentionnés dans le contrat de travail, toute modification nécessitera au préalable l'accord de celui-ci, sauf à considérer que cette mention a un caractère purement informatif. Il faut donc faire attention à ne pas être trop précis quant aux horaires de téléacteurs susceptibles de pratiquer la polyvalence...

Mot clés : appel |

Christine Levasseur