Mon compte Devenir membre Newsletters

Le boom de l'outsourcing outre-Rhin

Publié le par

L'Allemagne devrait devenir le premier marché européen de l'outsourcing en 2003, détrônant le Royaume-Uni, avec à la clé de fortes opportunités en termes de chiffre d'affaires pour les distributeurs d'équipements.


Les fournisseurs de logiciels, casques et mobilier doivent se dépêcher de s'intéresser au marché de l'outsourcing. « La croissance de ce secteur, en Europe, restera forte dans les années à venir, mais n'atteindra pas le taux actuel », prévient Evan Kirchheimer, analyste du cabinet britannique Datamonitor, dans une étude publiée le 8 novembre dernier. Selon ce rapport, le marché européen des centres d'appels comptait en 1998 58 000 positions externalisées. En 1999, ce nombre devrait croître de 27 % (fin 1999, l'Europe devrait compter 554 000 positions d'agents dans les centres d'appels, dont 74 000 externalisées). D'ici à fin 2003, la croissance rapportée à l'année 1998 est évaluée à 119 %. Le cabinet britannique prévoit que les positions externalisées atteindront le chiffre de 127 000. Ce sont les pays dont les marchés sont les moins matures, comme l'Espagne et l'Italie, qui connaîtront les plus forts taux de croissance. Actuellement, le Royaume-Uni est le principal marché de l'outsourcing en Europe, avec 21 000 positions. Mais l'Allemagne, qui n'est pas loin derrière avec 19 600 postes, devrait l'avoir dépassé d'ici 2003. Datamonitor considère qu'en raison de sa relative maturité, le marché d'outre-Manche connaît une croissance moindre que les marchés moins avancés. Cependant, grâce à sa taille, il reste attrayant pour les fournisseurs d'équipements. Le cabinet britannique invite néanmoins ceux-ci à concentrer leurs efforts sur le marché germanique. « Les fournisseurs cherchant à développer leurs revenus futurs devraient se donner pour priorité la pénétration du marché allemand », conseille Evan Kirchheimer.