Mon compte Devenir membre Newsletters

Le SMT et l'IGS se disent "oui"

Publié le par

Le syndicat professionnel et l'Institut de gestion sociale ont signé, en mars dernier, un partenariat pour la constitution de nouveaux produits de formation. Premier volet, la création, en septembre prochain, d'un diplôme "assistance-conseil vente à distance".


Le 28 mars dernier, pour la signature officielle d'une convention de partenariat entre le SMT (Syndicat du marketing téléphonique, des centres d'appels et des médias électroniques) et le Groupe IGS (Institut de gestion sociale), spécialisé dans la formation, le vocabulaire était des plus... matrimoniaux. « Ce sont deux familles qui se retrouvent pour une union », annonçait d'emblée Jean-Pierre Fourcade, directeur délégué de l'IGS, pour ouvrir la séance. De son côté, la représentante du SMT, Denise Bengioar, surenchérissait en souhaitant « que ce soit un mariage heureux ». Tous envisageaient enfin un rapide agrandissement de la famille. Premier acte, dès la rentrée de septembre prochain avec la constitution d'une formation en alternance débouchant sur l'obtention d'un diplôme professionnel (assistance-conseil vente à distance) reconnu par le ministère de l'Education Nationale. Deuxième objectif, en janvier 2003, avec la création d'un certificat de maîtrise de compétences pour la fonction de directeur de centres de clientèle. Enfin, dernière étape, la mise en place d'une chaire de télémaketing visant à mobiliser toute la communauté des professionnels par des actions de recherche et de réflexion autour de l'activité. Il va de soi que chacune des parties trouve, dans le partenariat, son intérêt. Pour le SMT, l'alliance avec l'IGS lui permet de s'appuyer sur un réseau d'écoles ou encore de centres de formation à même de répondre "directement aux attentes et besoins formulés par le secteur professionnel relevant du champ du SMT".

Une centaine de jeunes attendus pour la rentrée 2002


Du côté de l'IGS, on trouve avec le SMT, un "allié à l'insertion" des jeunes. Pour l'heure, la priorité est au lancement du cursus "assistance-conseil vente à distance". Tout devant être bouclé pour le mois de juillet. D'ores et déjà, deux zones test, en plus de Paris, ont été retenues : Lyon et Toulouse. Restent à déterminer les plates-formes téléphoniques d'accueil. « La difficulté est de trouver des jeunes, pas de les placer sur des plateaux », note Hélène Villard, P-dg de Phone Partner, membre du SMT et responsable régionale du partenariat à Lyon. Les objectifs d'accueil en la matière sont d'une cinquantaine de jeunes pour la rentrée 2002. Pour l'IGS, on attend une centaine d'étudiants. Charge à l'institut de les informer et de les recruter. « Le rôle du SMT dans ce partenariat sera avant tout de valider le contenu des formations pour qu'elles soient adaptées aux besoins de la profession », expliquait, en marge de la séance des signatures, un représentant du SMT.