Mon compte Devenir membre Newsletters

Le Pays de Galles en quête d'investisseurs

Publié le par

L'agence de développement économique du Pays de Galles, Welsh Development Agency (WDA), poursuit ses efforts pour attirer les centres d'appels sur son territoire. Et notamment les centres de contacts multimédia.


L'agence de développement économique du Pays de Galles, Welsh Development Agency (WDA), pourrait permettre l'implantation de quatre nouveaux centres d'appels en Grande-Bretagne. A l'horizon mars 2002, ce sont quelque 1 600 emplois qui pourraient être ainsi créés. Bien que rien ne soit encore réellement signé, les prétendants seraient des investisseurs français en quête d'une implantation sur le territoire anglo-saxon. Alors que le Royaume-Uni dans son ensemble marque le pas dans ce domaine, le Pays de Galles tient, quant à lui, à affirmer son dynamisme en la matière face à ses homologues et concurrents britanniques. D'ores et déjà, sur les quatre prospects, un serait séduit par cette région de l'Ouest de la Grande-Bretagne alors que les trois autres restent encore à convaincre. WDA cible de préférence les investisseurs issus du monde pharmaceutique, de l'aéronautique, de l'informatique, des télécommunications, de l'Internet. Des secteurs d'activité bien arrêtés qui ont pour vocation de diversifier le tissu économique de la région et de lui apporter de la valeur ajoutée. « Nous tenons à séduire des entreprises à niveau de production élevé. De plus, nous cherchons à multiplier les secteurs d'activité afin d'éviter une trop forte concentration dans un seul domaine comme cela fut le cas dans le passé avec l'industrie minière ou métallurgique », indique John Rees, directeur France de WDA. Créée en 1976 pour faire face à la nécessaire reconversion de sites industriels, WDA se dote en 1983 d'un nouvel objectif : attirer les investisseurs internationaux. Depuis, 200 000 emplois ont été créés pour un budget global de 140 millions de francs injectés par WDA. L'agence, qui tient à pérenniser les activités ainsi créées, s'intéresse de très près aux call centers et investit fortement dans ce secteur.

79 centres d'appels employant 20 000 personnes


A l'heure actuelle, le Pays de Galles abrite 79 centres qui emploient 20 000 personnes. Principalement regroupées autour de Cardiff dans le Sud-Est de la région, les plates-formes comptent en moyenne 250 salariés. Elles opèrent le plus souvent dans le cadre de service clientèle de grands comptes (Vodafone, Cable & Wireless, Manpower...) sur une zone géographique limitée à l'espace anglo-saxon. Très peu de plateaux paneuropéens. D'ailleurs, seulement 16 % des centres d'appels gallois développent des capacités multilingues. Mais 50 % d'entre eux utilisent le canal Internet et les e-mails. Un taux qui devrait rapidement augmenter. « Nous allons essayer d'attirer les centres d'appels qui intègrent Internet dans leur fonctionnement quotidien. Ce sont des centres de contacts qui demandent plus de compétences chez les salariés mais où le niveau de rémunération est plus élevé », note le représentant de l'agence. Qui insiste sur la capacité du réseau de fibre optique (500 000 km) haut débit et sur le tissu de centres de formation, dont certains ont été développés au sein d'universités galloises.

Mot clés : centre

Nicolas Seguin