Le Label de responsabilité sociale bientôt incontournable

Publié par le

Trois ans après sa création, le Label est une reconnaissance convoitée par la profession. La catégorie donneurs d'ordres vient d'ailleurs de faire son apparition.

  • Imprimer

Avec sept vagues de labellisation et vingt entreprises reconnues (soit 35 000 équivalents temps-plein), le Label de responsabilité sociale est en passe de devenir une référence incontournable dans le paysage de la relation client. La composition du comité de labellisation s'est renforcée par deux membres désignés par les pouvoirs publics. Autre nouveauté, l'ajout d'une troisième catégorie de candidats, celle des donneurs d'ordres, pour laquelle l'obtention du label repose sur une question fondamentale: le donneur d'ordres se comporte-t-il de façon économiquement, socialement et citoyennement responsable avec l'outsourceur auprès duquel il a sous-traité ses prestations? Parmi les autres points audités, la politique générale de l'entreprise, sa politique d'achat avec le référencement et la sélection des prestataires, l'élaboration des cahiers des charges, la contractualisation, l'évaluation des prestataires des centres de relation client. Aujourd'hui, seul Canal+ détient ce Label, sachant que des grands groupes (énergie, télécoms) ont tout récemment postulé. «Même si, aujourd'hui, un donneur d'ordres labellisé peut travailler avec un outsourceur qui ne l'est pas, l'objectif est d'arriver à ce que les deux parties ne puissent travailler ensemble que si elles possèdent toutes deux ce label. Ou, au moins, que l'entreprise non labellisée s'engage à l'obtenir», explique Thierry Chamouton, président de l'Association pour la promotion et le développement du label de responsabilité sociale (ALRS) et directeur des relations clients de Canal+. A noter que le ministère de l'Emploi, qui soutient pleinement cette initiative qui favorise les collaborations entre les entreprises labellisées, n'aurait pas respecté, de son côté, cette règle lors d'un récent appel d'offres...

Enfin, avec l'arrivée d'une nouvelle organisation orientée consommateurs, l'Association française des utilisateurs de télécommunications (Afutt), le Label élargit sa reconnaissance, comme le souligne Thierry Chamouton: «Nous disposons désormais de l'ensemble des acteurs de la chaîne de création de valeur client, des associations de consommateurs aux outsourceurs, en passant par les syndicats et les donneurs d'ordres. Précisons enfin que nous sommes le seul secteur d'activité à délivrer un label social.» Pour en savoir plus sur le Label, visiter le site www.alrs.asso.fr.

Thierry Chamouton (Canal+/ALRS):

«Nous disposons désormais de l'ensemble des acteurs de la chaîne de création de valeur client.»

Jérôme POUPONNOT

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Webhelp finalise l'acquisition de Runway BPO
Outsourcing
Webhelp finalise l'acquisition de Runway BPO
©Denys Rudyi - stock.adobe.com

Webhelp finalise l'acquisition de Runway BPO

Par Stéphanie Marius

L'outsourceur Webhelp étend son rayon d'action en Europe avec le rachat de Runway BPO, gestionnaire de centres de contacts near-shore multilingues. [...]

Convergys en baisse au 1er trimestre
Outsourcing
Convergys en baisse au 1er trimestre
christophe BOISSON - Fotolia

Convergys en baisse au 1er trimestre

Par Stéphanie Marius

L'outsourceur Convergys annonce des performances en retrait, comme attendu, pour le premier trimestre 2018.

Teleperformance poursuit son ascension
Outsourcing
Teleperformance poursuit son ascension

Teleperformance poursuit son ascension

Par Stéphanie Marius

L'outsourceur Teleperformance annonce des résultats encourageants pour le premier trimestre 2018.