Mon compte Devenir membre Newsletters

Le “Label Social” se met en place

Publié le par

Présenté le mardi 12 avril au SeCA 2005, le Label Social entre dans sa phase opérationnelle.


Après avoir inauguré officiellement le SeCA 2005, placé cette année sous le patronage de son ministère, c'est Jean-Louis Borloo en personne, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Cohésion sociale, qui devrait, dans la matinée du mardi 12 avril, présenter l'avancement du projet de Label Social. Un label qui figurait en bonne place dans le dispositif en faveur de l'emploi dans les centres d'appels annoncé en décembre dernier. Un document officiel a été établi en commun par les organisations professionnelles représentatives, l'AFRC et le SP2C, des organisations syndicales et des donneurs d'ordres, afin de définir les modalités de ce label dont le principal objectif est de “permettre aux entreprises (outsourceurs, centres de contacts et donneurs d'ordres) utilisant les pratiques sociales les plus responsables et éthiques de se distinguer”.

Trois mois pour l'agrément


Concrètement, les entreprises souhaitant être “labellisées” devront remplir un dossier qui sera, dans un premier temps, examiné par l'AFRC. Tout dossier conforme donnera ensuite lieu à un audit réalisé par un cabinet indépendant. Plusieurs cabinets conseils ont ainsi été sollicités au premier trimestre 2005; le choix n'étant pas encore effectué à l'heure du bouclage de ce numéro. Une fois cet audit réalisé, un “comité label” représentatif, regroupant des membres de l'AFRC, du SP2C, des pouvoirs publics, des outsourceurs, des donneurs d'ordres avec centres intégrés et centres externalisés..., décidera de son attribution ou non. L'agrément devrait prendre, au plus, trois mois. Les différents critères d'éligibilité recouvriront les domaines suivants : procédures générales en matière de ressources humaines, formation, surveillance, observation électronique et vie privée, conditions de travail.