Mon compte Devenir membre Newsletters

Le Conseil régional de Bourgogne choisit l'IP

Publié le par

Installé à Dijon, le Conseil régional de Bourgogne a choisi la téléphonie sur IP pour relier à moindre coût ses sites éparpillés dans la ville.


«Pour relier nos multiples sites et conserver notre plan de numérotation interne, nous avions besoin d'être équipés en téléphonie sur IP », explique Jean-Marc Legouhy, directeur des systèmes d'information du Conseil régional de Bourgogne. C'est Tenovis qui fournit les équipements de téléphonie depuis 1998, et la collectivité locale s'est naturellement tournée vers son fournisseur pour migrer vers l'IP, via la plate-forme ICC (Integral Communication Center). Pour Jean-Marc Legouhy, « la voix sur IP offre des facilités de gestion. Les terminaux IP sont vus comme faisant partie intégrante des autocoms. Les standardistes ne voient pas seulement le PABX sur lequel elles sont connectées, mais tous les postes. » Le Conseil régional avait déjà effectué des tests de transport de la voix par IP entre deux PABX distants, via des routeurs. Mais cette solution est apparue limitée, sans facilité de gestion. C'est pourquoi une carte IP a été ajoutée au PABX central pour lui permettre de gérer les terminaux IP. Une vingtaine de postes ont été installés, et le reste des sites distants le sera prochainement, soit environ une centaine de terminaux IP connectés. Le coût de l'opération est essentiellement dû au prix de ces terminaux, les postes Classic IP et Comfort IP. « Mais les postes IP sont à peine plus chers que des téléphones numériques » (voir p. 56), tempère Jean-Marc Legouhy. Le seul bémol apporté concerne la qualité de la voix, légèrement dégradée par un phénomène d'écho. Pourtant, le directeur des systèmes d'information estime que le réseau local, d'une capacité de 10 Mo par liaison, est dimensionné de façon correcte : « Il reste sous-utilisé. Nous pouvons encore augmenter les flux. » D'ailleurs, le Conseil régional de Bourgogne n'a pas procédé à une compression de la voix, ce qui aurait encore plus altéré la qualité de la transmission. Satisfait de cet upgrade de son PABX Tenovis, Jean-Marc Legouhy se félicite d'une solution qui lui permet d'éviter l'achat et l'installation d'un autocom sur chaque site dijonnais.