Mon compte Devenir membre Newsletters

La Belgique en rangs serrés

Publié le par

Une association d'acteurs économiques, le Forum 187, a élaboré un plan d'action sur cinq ans afin de promouvoir les centres d'appels à l'international. Première mission : interpeller les pouvoirs publics.


Que les choses soient claires. La Belgique se mobilise pour promouvoir son territoire. Notamment en termes d'accueil de l'activité centres d'appels. Avec près de 1 000 plates-formes téléphoniques recensées actuellement et plus de 60 000 personnes officiant plus généralement dans le secteur de la relation client à distance, certains acteurs économiques d'outre-Quiévrain se sont fédérés autour du Forum 187, une association regroupant près de 500 membres locaux et internationaux. Leur objectif : réfléchir et débattre des points d'amélioration à apporter sur le territoire pour favoriser à l'avenir les investissements internationaux dans le domaine.

Un mémorandum pour les élections législatives


Une volonté issue d'un double constat. Premièrement, il existe des freins à l'investissement. Deuxièmement, les terres d'accueil "historiques" commencent à être saturées. Notamment, l'Irlande et la Hollande. Un groupe de travail d'une cinquantaine d'acteurs et institutionnels a été constitué. « C'est un business club », reconnaît Vincent Vanden Bossche, le responsable de l'activité centres d'appels au sein du Forum 187. Un plan d'action sur cinq ans a été mis en place. Dans un premier temps, l'un des objectifs majeurs est "d'aider à la reconnaissance du secteur d'activité auprès des pouvoirs publics" afin "d'obtenir la mise en place d'un cadre légal approprié à ses besoins". D'ores et déjà, quatre thèmes ont été arrêtés : la législation sociale, la formation, le marketing et la technologie. Chacun d'entre eux est développé une fois par mois dans le cadre de réunions entre membres du forum organisés en groupes de travail. Avec une action forte en préparation pour la fin du mois de mars. Date à laquelle se dérouleront les élections législatives belges. Le Forum 187 prévoit de rédiger un mémorandum pour les candidats en pleine campagne électorale autour de deux thèmes considérés comme prioritaires. A savoir : la législation du travail par une adaptation des horaires de travail et de l'actuelle Commission 218 (équivalent d'une convention collective) dont les outsourcers dépendent. Deuxième thème du cahier de doléances à destination des candidats, disposer de formations spécifiques à l'exercice du métier. « En comparaison de pays comme la France, nous sommes moins bien pourvus en la matière. L'idée est de disposer, par exemple, de formations diplômantes », envisage Vincent Vanden Bossche. Quant à la promotion de l'activité auprès d'investisseurs internationaux, elle est programmée pour 2004. En commençant par les Etats-Unis. Auparavant, la fédération doit plancher sur la rédaction d'une étude de marché propre à bien se positionner.