Mon compte Devenir membre Newsletters

LA RELATION CLIENT SE TOURNE VERS LE 2.0

Publié le par

A travers plusieurs conférences proposées lors du salon Stratégie Clients, les professionnels du secteur ont partagé leurs expériences. Clubs de consommateurs, forums ou plateformes communautaires ont ouvert la voie à la relation client 2.0.

Salesforce vient de créer Chatter, une plateforme qui permet à des collaborateurs d'échanger en interne es informations sur leurs activités.

Salesforce vient de créer Chatter, une plateforme qui permet à des collaborateurs d'échanger en interne es informations sur leurs activités.

Pour son édition 2010 , le salon Stratégie Clients s'est intéressé de près à la relation client 2.0 , à l'ordre du jour de plusieurs conférences dont le succès s'est vérifié, tant les places disponibles étaient rares. Cette année, les termes communautés, interactions, forums, réseaux sociaux ou encore CRM collaboratif ont été cités de nombreuses fois lors de ces interventions présentées par des professionnels de la relation client, avec à l'appui de nombreux témoignages d'entreprises qui se sont déjà engagées sur la voie du 2.0.

Face à la recrudescence des réseaux communautaires, forums de consommateurs, Facebook, Twitter et autres générateurs de conversations, les entreprises prennent conscience du risque de ne pas prendre part à ce qui s'y passe, ou du moins de ne pas s'y intéresser. Hormis les entreprises qui s'évertuent à satisfaire au mieux leurs clients, d'autres entités ont également mis en place des outils de communication plus interactifs avec leur public.

C'est le cas de l'Association pour la recherche sur le cancer (Arc), qui invite ses donateurs à échanger avec les chercheurs directement sur www.questions-chercheurs.com. Financée exclusivement par les dons du grand public, l'association a créé, sur son site, une plateforme sur laquelle celui-ci peut poser ses questions sur l'avancement de la recherche. Soumises au vote des internautes, les questions les plus «populaires» sont envoyées aux chercheurs qui répondent par la suite. De cette façon, l'association communique d'une autre manière et décentralise sa prise de parole afin d'informer plus concrètement le public sur son action. En parallèle, l'Arc a créé un compte sur Facebook et sur Twitter, réseaux incontournables pour se lancer dans le 2.0.

Dans un tout autre style et pour des motivations différentes, KDS, éditeur spécialisé dans la réservation de voyages et la gestion des notes de frais en ligne pour les entreprises, est l'utilisateur précurseur d'un nouvel outil collaboratif interne à l'entreprise. Née chez Salesforce et baptisée Chatter, cette plateforme a un look qui ressemble à s'y méprendre à celui de Facebook. Elle permet aux différents collaborateurs de l'entreprise de communiquer entre eux sur leurs activités et leurs clients. Chacun peut y créer son profil, poster des commentaires et communiquer ses activités. Chatter se présente à la fois comme un facilitateur de lien social entre les collaborateurs qui n'ont pas l'occasion de se croiser au sein de l'entreprise, et comme un outil de CRM social qui favorise une meilleure visibilité en interne des activités de chacun. Utilisatrice depuis trois mois, la société KDS semble conquise par cette plateforme qui lui permet également d'enrichir sa connaissance clients.

Qui dit relation client 2.0, dit plateforme communautaire de consommateurs. C'est ce qu'ont adopté, entre autres, Bouygues Telecom et Décathlon. Ces deux entreprises, aux activités bien différentes, ont décidé de convier leurs clients à échanger directement sur leurs sites officiels. Ainsi, que ce soit pour parler des fonctionnalités d'un nouveau téléphone mobile ou encore d'un vélo fraîchement débarqué sur le marché, les prospects et les clients peuvent échanger avec d'autres utilisateurs, donner leur avis ou consulter celui des autres. Sur ces plateformes, pas de modérateur, mais une mine d'informations pour les entreprises en vue d'améliorer leur connaissance clients. « Auparavant, nous étions axés sur le service après-vente. Désormais, nous pouvons écouter le client sur la qualité des produits et capter sa demande en amont pour être plus innovants », commente Martine Coupet, directrice des centres de relation client de Décathlon. Qui a constaté que le comportement du client a sensiblement évolué. « Le client a besoin d'être rassuré avant d'acheter et d'obtenir par conséquent les informations techniques et d'utilisation du produit. »

BILAN DE L'EDITION 2010

Cette année, le salon Stratégie Clients a réuni près de 11 000 visiteurs et 150 exposants, dont 45 nouveaux. Outre les outils et solutions présentés, plus de 71 conférences, ateliers d'expert et débat thématiques ont été organisés. Ils ont rassemblé 3 800 personnes au cours des trois jours. Pour la prochaine édition, le rendez-vous est déjà pris pour les 5, 6 et 7 avril 2011.