Mon compte Devenir membre Newsletters

L'OREAL REINVENTE L'ESPACE MAQUILLAGE EN HYPERMARCHE

Publié le par

A l'occasion du lancement du nouveau concept d'hypermarchés Carrefour Planet, l'Oréal et Carrefour se sont associés afin de créer des espaces beauté intégrant des bornes interactives et des conseillères en rayon.

«Parce qu'une gamme de maquillage perd souvent de sa superbe en grande distribution, nous avons souhaité travailler sur sa mise en scène, dans un environnement plus féminin, coloré et lumineux.» En s'associant avec Carrefour pour recréer l'espace beauté des deux magasins Carrefour Planet d'Ecully et Vénissieux, dans la région lyonnaise, Sabine Depardon, category manager L'Oréal grand public, avait un objectif: «réenchanter l'hypermarché». A l'occasion de l'inauguration de ces deux hypermarchés «modèles», projets pilotes pour Carrefour, le numéro un mondial des produits cosmétiques a souhaité renouveler la mise en scène et le merchandising du rayon, l'objectif étant de susciter le désir grâce à l'interactivité. Démonstrations de maquillage, séances coiffure, conseils beauté: des conseillères ont été recrutées afin de créer du lien avec la cliente.

La marque a installé un "L'Oréal Make up Bar» , espace doté d'une borne interactive qui utilise la technologie de la réalité augmentée. La borne présente l'ensemble de la gamme "grande distribution" de L'Oréal Paris et Maybelline, ainsi que la palette de cosmétiques de la MDD Carrefour. En complément des échantillons testeurs classiques, le «L'Oréal Make up Bar» invite les consommatrices à photographier, puis visualiser leur visage sur écran. Ne leur reste plus qu'à scanner chaque produit et à choisir l'intensité de l'application, afin de découvrir instantanément le rendu de leur maquillage. La cliente peut ajouter plusieurs produits en même temps. Une fois les couleurs appliquées, la borne propose une fiche récapitulative, qui peut être envoyée à la cliente par e-mail. «Ce nouvel outil, à la fois subtil et réaliste, possède un aspect ludique et donne des résultats beaucoup plus aboutis que notre site internet», estime Sabine Depardon. Selon elle, le "Make up Bar» complète à merveille le site web Loreal.fr. «Le rôle premier du site est de fournir des informations sur les produits avant l'achat», argumente-t-elle.

@ lionel Barbe / Carrefour

Un concept en attente de résultats

Si ce test se révèle concluant, L'Oréal pourrait adapter le concept à ses produits de coloration, «sous réserve que la technologie progresse et permette d'obtenir des résultats de qualité». Le concept a été lancé fin août, en même temps que l'inauguration des deux magasins Carrefour Planet en région lyonnaise. L'Oréal aurait déjà recueilli quelques retours encourageants, mais attend la fin de l'année pour mener une étude «Shopper maquillage», permettant de connaître l'avis des clientes concernant l'identification de la marque, les couleurs proposées et leur utilisation de la borne. «Pour l'instant, nous sommes en phase d'expérimentation mais espérons gagner notre pari: proposer à nos clientes d'hypermarché une expérience de la marque fidèle au message que nous véhiculons dans les médias.»

Sabine Depardon (L'Oréal)

Sabine Depardon (L'Oréal)

Sabine Depardon (L'Oréal)

Nous espérons gagner notre pari: proposer à nos clientes d'hypermarché une expérience de la marque fidèle au message que nous véhiculons dans les médias.