Mon compte Devenir membre Newsletters

L'ATRC réunit les professionnels tourangeaux

Publié le par

L'Association Tourangelle de la Relation Client (ATRC) a déposé ses statuts en octobre dernier. Elle tient à créer un espace d'échanges et de promotion de l'activité dans un département qui compte une quarantaine de plates-formes pour plus de 2 000 positions de travail.


Une nouvelle association professionnelle est née. A vocation départementale, l'Association Tourangelle de la Relation Client (ATRC) a déposé ses statuts le 22 octobre dernier. Sur l'initiative de l'Agence de Développement de Touraine (ADT), de la communauté de communes (Tours Plus) et de la Chambre de commerce et d'industrie de Tours, l'entité (loi 1901) se veut un lieu d'échanges sur les problématiques métier et un outil de promotion de la profession et de la région. Elle s'adresse en priorité aux responsables de centres d'appels. « Nous avons besoin de nous rencontrer afin d'échanger, d'apporter des réponses communes, d'établir des données chiffrées... », estime Alain Denis, vice-président de l'ATRC et manager du centre d'appels de la régie publicitaire de La Nouvelle République, quotidien régional. C'est en avril 2002 que la première rencontre a eu lieu de façon informelle entre des responsables de sites tourangeaux soucieux de faire connaître leur activité (STP Dépannage, Egg, Groupe Odyssé, TCM, Action Market). Dans le département, la relation client à distance représente une quarantaine de plates-formes pour plus de 2 000 positions de travail. Une première prise de contact, suivie par trois autres rencontres permettant d'élaborer les statuts de la future association.

A terme, une quarantaine de membres et des partenaires "naturels"


En plus de la cotisation de 150 euros par an, les adhérents souscrivent aussi à une charte déontologique énonçant des règles comme l'adhésion aux principes de qualité de service, de gestion des ressources humaines, de confidentialité des informations échangées, etc. Pour l'heure, une trentaine de personnes se seraient inscrites. A terme, les responsables tablent sur une quarantaine de membres. Les assemblées se tiendront toutes les cinq semaines et auront lieu à la maison des associations de la CCI de Tours. Afin d'élargir au maximum le périmètre des débats, l'ATRC compte s'appuyer sur des partenaires "naturels" du type ANPE, agences d'intérim, ou encore prestataires (technologiques, conseils, formation...). Charge à ces derniers de respecter l'une des règles de la charte de bonne conduite qui consiste à ne pas faire l'éloge de la société et/ou des produits qu'ils représentent. Un moyen de se prémunir contre les démarches commerciales. La prochaine réunion est prévue le 21 janvier prochain avec une avocate spécialisée dans le droit du travail comme invitée.

Mot clés : travail

Nicolas Seguin