KEYYO BUSINESS RAPATRIE SON SERVICE CLIENTS DANS L'HEXAGONE

Publié par le

@ Photodisc by Getty Images /CD

- Anciennement pris en charge par b2s, via 12 agents basés à Casablanca, au Maroc, le service clients de Keyyo Business, division «entreprises» de l'opérateur de ToIP Keyyo, a été relocalisé à Abbeville (Picardie) depuis le 1er décembre 2008. La prestation est assurée aujourd'hui par Call Expert qui emploie pour ce service 11 personnes originaires de la région. Keyyo Business souhaitait renforcer la qualité et la disponibilité de son service, deux éléments essentiels pour un opérateur de téléphonie dont l'essentiel des ventes est réalisé en ligne. Ainsi, le taux d'appels traités et décrochés en moins de 20 secondes est passé de 80% à Casablanca à 95% à Abbeville, après seulement deux mois d'exploitation. En choisissant de réinstaller sa hot line en France, Keyyo Business mise également sur une plus grande proximité non seulement entre les téléconseillers et les clients, pour les services d'avant et d'après-vente aux entreprises, ainsi que pour le support technique, mais aussi entre les téléconseillers et Keyyo elle-même. Il était nécessaire pour Keyyo Business que ses conseillers disposent d'une grande connaissance des solutions IP de l'entreprise et des services associés. Par ailleurs, ce rapatriement en France présente d'autres avantages comme l'extension des horaires d'ouverture de la hot line. Les conseillers sont désormais accessibles du lundi au vendredi de 9 h à 18 h 30, ce qui n'était pas possible en raison du décalage horaire avec le Maroc. Enfin, cette initiative n'est pas sans incidence pour Keyyo Business, puisque l'opérateur IP fait l'impasse sur l'avantage financier que lui procurait l'expatriation de son service clients, de l'ordre de 40%.

Jérôme POUPONNOT

Sur le même sujet

Stratégies

Par Florence Desert, administratrice de l'AFRC et directrice culture client chez Air France

Alors que les entreprises repensent actuellement leur stratégie relationnelle, un des enjeux forts consiste à développer la culture client au [...]