Mon compte Devenir membre Newsletters

Invensys CRM part à la conquête du marché français

Publié le par

La filiale de solutions de gestion de la relation client d'Invensys Software s'est installée en France en février dernier. Une implantation qui devrait permettre de positionner son offre sur le marché sud-européen. Les ambitions sont clairement affichées : devenir un acteur majeur du secteur dans les six mois. Le tout, à grands renforts de capitaux.


Invensys CRM, vous connaissez ? L'une des filiales d'Invensys Software Systems (chiffre d'affaires : 2,5 Md$ pour 12 500 salariés), division du groupe Invensys plc, qui a fait le pari d'acquérir Baan Company, spécialisée dans les suites logicielles intégrées, au moment où bon nombre de personnes pensaient que l'éditeur néerlandais ne se remettrait pas de sa folle course aux acquisitions (quatre sociétés rachetées en l'espace d'un an). Aujourd'hui, Baan renoue avec la croissance et après externalisation de ses activités de front-office se retrouve aux côtés d'Invensys CRM qui récupère une partie de ses applications. Car l'éditeur américain de solutions CRM tient à faire savoir qu'il s'installe en France. Depuis le mois de février son directeur commercial pour l'Europe du Sud ne se ménage pas. « Aujourd'hui, Invensys CRM représente 3 % du marché mondial (ndlr : environ 180 M$), sans rien faire. Notre volonté est de dépasser la barre des 5 % et d'être reconnu. D'ici six mois, mon objectif est qu'Invensys CRM soit consulté sur tous les projets CRM », prévient François Broch. Pour acquérir une certaine notoriété sur le marché français, plusieurs actions sont prévues au rang desquelles la participation à des salons, séminaires et la concrétisation de plusieurs partenariats avec des distributeurs, intégrateurs, etc. Des actions de télémarketing seraient également envisagées. Mais, quelle que soit l'ambition de la société, elle demande certaines ressources financières. Et de ce côté-là, le nouvel arrivant n'en manque pas.

250 000 $ de budget marketing trimestriel


« La puissance financière de notre groupe est un élément différenciateur et un de nos points forts pour bien nous intégrer au marché », note le directeur commercial. Et pour cause. Le budget consenti pour le marketing et la promotion pour les cinq régions européennes (Royaume-Uni, Benelux, Allemagne/Autriche/Suisse, Europe du Sud) où Invensys Software est présente, avoisinerait un million de dollars au total par trimestre. Toujours est-il que les moyens, aussi importants soient-ils, doivent s'appuyer sur une offre logicielle à même de séduire les prospects. La solution Invensys CRM 4.2 propose trois modules principaux. De la gestion des campagnes marketing avec Marketing Plus, en passant par la gestion des forces de vente avec Sales Plus, ou encore la configuration des produits à la commande avec Configuration Plus, l'éditeur compte bien vanter les mérites de sa solution aux prospects hexagonaux. Celle-ci, selon lui, s'adapte aussi bien à des actions B to B que B to C et peut-être implémentée dans le cadre de cycles de ventes simples ou encore faisant appel à plusieurs intervenants. Bien que le prix d'une telle application reste, comme les autres, lié aux choix, à la taille du projet des entreprises, il semblerait cependant, aux vues des sociétés ciblées, qu'il ne convienne pas à tous les portefeuilles. « Nous comptons proposer notre solution à des sociétés qui sont dans le domaine du high-tech, de l'électrique/électronique, de l'automobile, de l'édition, des services ou encore des telecoms », dévoile le directeur commercial. Du côté des effectifs, la filiale Europe du Sud table sur une vingtaine de personnes à la fin de son premier exercice. Quant à ses objectifs de chiffre d'affaires, un calcul savant (établi sur la base des objectifs individuels des commerciaux) permet de l'estimer autour de 10 millions de $ pour la première année. Il ne reste plus qu'à convaincre.