Mon compte Devenir membre Newsletters

Internet Performance : assistance sociale

Publié le par

En misant sur une politique salariale attractive, la filiale d'Internet Telecom spécialisée dans l'assistance technique bientôt financière et juridique, envisage de créer 1 300 emplois dans les trois ans.


Si le marché des services clients semble confronté à une pénurie de plus en plus criante en termes de main-d'oeuvre, le segment de l'assistance technique se trouverait, à en croire certains employeurs, face à une situation plus qu'alarmante. Et pourtant, depuis sa création en mars 2000, Internet Performance, société spécialisée sur ce créneau porteur de l'assistance, n'a pas rencontré de difficultés particulières pour recruter ses équipes. Qui plus est à Paris. Une prouesse ? En aucun cas, répond Cédryc Jouniaux, responsable du développement, qui avance des arguments très prosaïques : « quand on propose des salaires corrects, on n'a pas de mal à recruter. Quand on accorde suffisamment de place à la formation, on a moins de mal à fidéliser ». Chez Internet Performance, les conseillers, qui pour beaucoup trouvent ici un premier emploi, reçoivent une formation initiale de 5 semaines et des sessions ultérieures, équivalent à 4 heures hebdomadaires. Et débutent à 11 500 francs mensuels brut, quand les grands outsourcers du marché paient les débutants 30 % de moins (chez Teleperformance, par exemple, on commence à 7 500 F).

60 conseillers dans le IIe arrondissement de Paris


Certes, le volume d'activité n'est pas comparable à celui que peuvent afficher les grandes sociétés de télémarketing. Sur son site parisien du IIe arrondissement, Internet Performance emploie aujourd'hui 60 conseillers sur une quarantaine de postes. Outre un déménagement qui devrait s'opérer sur Paris dans le premier semestre de l'année, Internet Performance envisage de créer quatre autres centres de contact en province, ainsi que 1 300 emplois dans les trois ans. Clairement positionnée sur l'assistance, cette filiale d'Internet Telecom (FAI gratuit sous marques blanches), devrait élargir les prestations de la hot line technique à l'aide et aux conseils financiers et juridiques. « C'est ce qui nous différenciera de sociétés comme BVRP, qui ne fait que du technologique », souligne Cédryc Jouniaux. Internet Performance s'est doté d'une infrastructure technologique suffisamment ouverte pour supporter les évolutions prévisibles des cinq années à venir. « Après cinq ans, on ne peut pas faire de prospective fiable », note le responsable du développement. L'outsourcer a choisi Easyphone et sa toute nouvelle solution UCI 2000 - « assez révolutionnaire », selon Cédryc Jouniaux - et Avaya pour la téléphonie. Parmi les premiers clients d'Internet Performance : M6net ; AltaVista, vnunet.fr.